Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Se former / FormaSciences / Formasciences 2014 / Résumés des conférences

Résumés des conférences

 

 

« Hydrocarbures de roches mères : nouvelles ressources, nouveaux impacts environnementaux »
par Jacques THIBIÉROZ - Université Pierre et Marie Curie, Paris VI

 La place des énergies fossiles est essentielle lorsque que l'on parle de l'avenir énergétique mondial, contraint d'une part par un épuisement des ressources conventionnelles surtout dans le cas du pétrole, et d'autre part par l'impact de ces exploitations sur le climat de la terre.
Les hydrocarbures de roches mères, largement exploités aux Etats Unis, sont parfois présentés comme la ressource permettant une transition dans l'attente du développement des énergies renouvelables, mais leur exploitation pose d'autres problèmes en raison du recours généralisé à la fracturation hydraulique dont la technique sera présentée. L'impact de celle-ci sera discuté : la protection des eaux de surface et des aquifères, les fluides utilisés et les fluides réémergents, la sismicité provoquée, les fuites associées aux forages et la fermeture des puits, ...

 

Documents de la présentation et références

 

  Voir la conférence de Jacques Thibiéroz

 

« Les biocarburants en France »
par Damien Hudebine  - IFP Energies nouvelles Solaize

 Les biocarburants sont une réalité française depuis le début des années 2000 avec, notamment, l’incorporation d’éthanol et d’esters méthyliques (biodiesel) dans les carburants routiers (SP95-­‐E10, E85, gazole B9). L’objectif de la conférence est de faire un tour d’horizon de ces nouveaux carburants en présentant tout d’abord les aspects techniques, environnementales et politiques qui ont favorisé leur essor. Dans un deuxième temps, une description des différents biocarburants (1ère génération (production actuelle) ; 2ème et 3ème générations (en cours de développement)) sera initiée afin de montrer leurs modes de production ainsi que les enjeux qui seront liés à leur développement dans les prochaines années.

 

Documents de la présentation

 

Capture d’écran 2014-03-17 à 10.28.03.png   Voir la conférence de Damien Hudebine

 

« Energie, électricité et soutenabilité planétaire »
par Bernard MULTON - ENS Rennes

 Depuis la maîtrise du feu jusqu’à l’avènement de l’électricité, l’énergie apparaît comme un moteur essentiel du développement des sociétés humaines. Après des millénaires d’exploitation de ressources énergétiques renouvelables, l’accès aux ressources fossiles et fissiles, abondantes mais non renouvelables, a produit une exceptionnelle accélération du développement de l’humanité mais de façon dangereusement insoutenable. Un décryptage du bilan énergétique mondial nous donne l’occasion de mieux comprendre les notions d’énergie primaire et finale et de positionner l’électricité parmi les autres formes. Les notions classiques de rendement en puissance et en énergie sont étendues à celle de rendement sur cycle de vie, notion essentielle en termes de soutenabilité de notre développement. Une analyse de l’évolution de l’humanité, depuis la préhistoire, permet de prendre conscience d’un accroissement sans précédent de son empreinte environnementale et des limites des ressources naturelles. Ensuite, l’analyse de la production d’électricité et tout particulièrement du potentiel d’exploitation et de gestion des renouvelables permettent d’envisager leur exploitation massive vers le milieu du 21ème siècle.

 

En conclusion, les ressources renouvelables apparaissent comme la voie d’excellence pour assurer un réel développement durable de toute l’humanité, et l’électricité peut y constituer un formidable vecteur. Mais les convertisseurs de ressources renouvelables en électricité nécessitent des matières premières dont l’extraction minière soulève d’autres problèmes et qu’il faut absolument recycler. Il apparaît donc indispensable d’adopter des comportements plus sobres si l’on veut permettre à tous les humains de bénéficier des bienfaits d’un accès à l’énergie. Nous pensons ainsi que la combinaison [renouvelables + efficacité + sobriété] constitue un optimum économique et écologique pour vivre en paix sur cette planète généreuse, car c’est bien l’unique objectif du développement durable.

 B-Multon  Voir la conférence de Bernard Multon

Documents de la présentation

 

Voir aussi

Page d'accueil de Formasciences