Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Programmes / Programme de SVT - classe de 5ème

Programme SVT 5ème

Quelques ressources du site ACCES pour le programme de SVT de 5ème

B.O spécial n°6 du 28 Août 2008 (p21)

 

1ère partie: Respiration et occupation des milieux de vie

Connaissances Ressources ACCES
Chez les végétaux comme chez les animaux, la respiration consiste à absorber du dioxygène et à rejeter du dioxyde de carbone.
La diversité des appareils et des comportements respiratoires permet aux animaux d’occuper différents milieux.
Chez les animaux les échanges gazeux se font entre l’air ou l’eau et l’organisme par l’intermédiaire d’organes respiratoires : poumons, branchies, trachées.
Dans l’eau, la répartition des organismes vivants dépend notamment de la teneur en dioxygène.
L’agitation, la température de l’eau influent sur l’oxygénation du milieu.
L’Homme par son action sur le milieu peut modifier la teneur en dioxygène de l’eau et donc la répartition des organismes vivants. Il agit sur la biodiversité.
 

 

 

2ème partie: Fonctionnement de l’organisme et besoin en énergie

Connaissances Ressources ACCES
La production d’énergie nécessaire au fonctionnement des organes
Les organes effectuent en permanence des échanges avec le sang : ils y prélèvent des nutriments et du dioxygène ; ils y rejettent des déchets dont le dioxyde de carbone.
La consommation de nutriments et de dioxygène, le rejet de dioxyde de carbone par les organes varient selon leur activité, cela s’accompagne de modifications au niveau de l’organisme (augmentation de la température, des rythmes cardiaque et respiratoire).
Nutriments et dioxygène libèrent de l’énergie utilisable, entre autre, pour le fonctionnement des organes.
L’énergie libérée au cours de la réaction chimique entre les nutriments et du dioxygène, est utilisée pour le fonctionnement des organes et transférée en partie sous forme de chaleur.
 
Le fonctionnement de l’appareil respiratoire
Le dioxygène utilisé en permanence par les organes provient de l’air.
L’air pénètre dans le corps humain par le nez ou la bouche ; il est conduit jusqu’aux alvéoles pulmonaires par la trachée, les bronches, les bronchioles.
Au niveau des alvéoles pulmonaires du dioxygène passe de l’air dans le sang.
Des substances nocives, plus ou moins abondantes dans l'environnement, peuvent perturber le fonctionnement de l'appareil respiratoire.
Elles favorisent l’apparition de certaines maladies.
 
La digestion des aliments et le devenir des nutriments
Les organes utilisent en permanence des nutriments qui proviennent de la digestion des aliments.
La transformation de la plupart des aliments consommés en nutriments s'effectue dans le tube  digestif sous l’action d’enzymes digestives.
Ces transformations chimiques complètent l’action mécanique.
Les nutriments passent dans le sang au niveau de l'intestin grêle.
Des apports énergétiques supérieurs ou inférieurs aux besoins de l’organisme favorisent certaines maladies.
 
L’élimination des déchets de la nutrition
Les déchets produits lors du fonctionnement de la cellule passent dans le sang. Ils sont éliminés :
- dans l’air expiré au niveau des poumons pour le dioxyde de carbone;
- dans l’urine fabriquée par les reins pour les autres déchets.
 
Le rôle de la circulation sanguine dans l’organisme  
La circulation sanguine assure la continuité des échanges au niveau des organes.
Le sang circule à sens unique dans des vaisseaux (artères, veines, capillaires) qui
forment un système clos.
Le sang est mis en mouvement par le coeur, muscle creux, cloisonné, fonctionnant de façon rythmique.
Le système circulatoire peut s’obstruer et provoquer en aval un arrêt de la circulation sanguine.
Le bon fonctionnement du système cardiovasculaire est favorisé par l'activité physique ; une alimentation trop riche, la consommation de tabac, l’excès de stress sont à l'origine de maladies cardio-vasculaires.
 

 

 

3ème partie: Géologie externe : évolution des paysages

Connaissances Ressources ACCES

Les roches, constituant le sous-sol, subissent à la surface de la Terre une érosion dont l'eau est le principal agent.
Les roches résistent plus ou moins à l'action de l'eau.
Le modelé actuel du paysage résulte de l’action de l’eau sur les roches, du transport des particules et de leur accumulation sur place.
La sédimentation correspond essentiellement au dépôt de particules issues de l’érosion.
Les sédiments sont à l’origine des roches sédimentaires.
Les roches sédimentaires peuvent contenir des fossiles : traces ou restes d’organismes ayant vécu dans le passé.
Les observations faites dans les milieux actuels, transposées aux phénomènes du passé, permettent de reconstituer certains éléments des paysages anciens.
Les roches sédimentaires sont donc des archives des paysages anciens.

 

 

 


L’action de l’Homme, dans son environnement géologique, influe sur l’évolution des paysages.
L’Homme prélève dans son environnement géologique les matériaux qui lui sont nécessaires et prend en compte les conséquences de son action sur le paysage.
L’Homme peut prévenir certaines catastrophes naturelles en limitant l’érosion.

  Paysages

 • Les glaciers

- Quelques généralités

- Les glaciers au sud de la Patagonie.

 • L'eau, agent d'érosion

 Prélèvements

La répartition de l'eau

Les réserves en eau

Les échanges entre réservoirs

• Un état des lieux de la nappe de Beauce.

Etude des réservoirs souterrains

Fonctionnement d'une nappe phréatique.

• La planète bleue... a soif : La Grande Rivière Artificelle en Libye. [B2i]