Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Biodiversité / Accompagnement pédagogique / Accompagnement au Lycée / Biodiversité des forêts / De la forêt primaire aux agrosystèmes : la transformation de la forêt amazonienne

De la forêt primaire aux agrosystèmes : la transformation de la forêt amazonienne

Classe de 1S - 1ES/L :

  

En classe de Première:

La production végétale : utilisation de la productivité primaire

Un écosystème naturel est constitué d’un biotope et d’une biocénose. Son fonctionnement d’ensemble est permis par la productivité primaire qui, dans les écosystèmes continentaux, repose sur la photosynthèse des plantes vertes.

L’agriculture repose sur la constitution d’agrosystèmes gérés dans le but de fournir des produits (dont les aliments) nécessaires à l’humanité.

 

Comment la forêt primaire amazonienne se transforme actuellement en une  zone de production alimentaire ?

La déforestation amazonienne : transformation des écosystèmes de la forêt primaire  en agrosystèmes

 

Cadre général de l'étude 

*Une diachronie mettant en évidence la déforestation d’une zone pendant les années 2000-2010 suivi grâce aux  observations par satellite.

http://earthobservatory.nasa.gov/Features/WorldOfChange/deforestation.php?src=eoa-ann

* Données graphiques illustrant  la régression de la forêt primaire (Mongabay.com)

Déforestation des forêts amazoniennes

 

 

Sur un secteur, cette déforestation est cependant plus ou moins brutale: on peut ainsi passer d'une forêt primaire aux champs gigantesques de culture de soja en quelques années.

Une transition plus douce et plus proche de ce qui s'est surement passé en Europe, du néolithique jusqu'à la Tène, relève d'une modification progressive des paysages et des espaces.

 

 De l’écosystème à l’agrosystème

 Modèle théorique d'évolution spatiale de l'écosystème naturel

à l'utilisation intensive de l'espace ( d'après Foley et al.-2005)

 

 

Etude de 3 sites brésiliens  à l'échelle kilométrique - 

 

 

Site 1 : Zone défrichée pour l’élevage   (Pâturages près de Conceição do Araguaia)

 http://geoconfluences.ens-lyon.fr/doc/etpays/Bresil/BresilDoc6.htm

Photo aérienne et descriptif du paysage

Référence géolocalisée  sur google earth

Relation texte/photo – dynamique des  végétations dans le temps –impact de l’homme

Site 2 : Zone de culture du soja  ( Région de Santarem et culture du soja)

http://geoconfluences.ens-lyon.fr/doc/etpays/Bresil/BresilDoc6.htm

Evolution de la culture du soja au Brésil (carte intégrable sur google earth)

Référence géolocalisée sur google earth de la région de Santarem

Donnée sur la biodiversité du sol

Relation texte/photo – dynamique des  végétations dans le temps –impact de l’homme

 

Site 3 : Zone d’étude et de suivi scientifique en Amazonie centrale (Zone d'étude au nord de Manaus)

Référence géolocalisée sur google earth (plot)

Photos Paraminio visibles  la surface 2007 – forêt primaire et zone de pâturage 

Relation texte/photo –impact de l’homme- érosion des sols - changement de végétation