Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Biodiversité / Accompagnement pédagogique / Accompagnement au Lycée / Biodiversité des sols / Classe de 2de: L’Homme protège la biodiversité des sols: exemple du grand Hamster d’Alsace

Classe de 2de: L’Homme protège la biodiversité des sols: exemple du grand Hamster d’Alsace

Activités proposées sous forme de tâches complexes. Le sol un patrimoine durable ? La gestion des sols et la protection de la biodiversité.

Activité proposée par P. Naim 

Pour en savoir plus sur le Hamster d'Alsace, son déclin et le plan de sauvegarde

classe : 2 nde                                                                                durée : 1 h

  • la situation-problème

En 1992, en Alsace, le Grand Hamster (Cricetus cricetus) ou Hamster d’Europe, était présent sur 387 communes. Il a longtemps été considéré comme nuisible et détruit massivement par les agriculteurs. Le remembrement, la mécanisation du travail du sol, la culture intensive de maïs et l’urbanisation ont aussi entrainé un fort déclin de la population de Hamster. Une enquête a révélé, qu’en 2000, l’espèce ne subsistait plus que dans 85 communes.
La lutte contre la perte de la biodiversité est constante et entraine un engagement fort des politiques régionales et nationales, ainsi un plan de sauvegarde a été mis en place en 2001. Une dynamique positive de la population de hamster a été observée dans certains lieux.

  • le(s) support(s) de travail

Acquisitions de cartes à partir d’une base de données interactives (DREAL Alsace)
Documents du plan de sauvegarde établi par le Ministère de l’Environnement et de l’Ecologie.

  • le(s) consigne(s) donnée(s) à l’élève

Vous montrerez comment l’homme a pris en compte l’habitat spécifique du Hamster d’Europe pour mettre en place un plan de sauvegarde et créer des conditions favorables à l’espèce.
Pour cela votre travail devra présenter
- une analyse des conditions de vie du Grand Hamster, en utilisant une carte des terriers, au choix.
- un texte, basé sur l’étude des documents, montrant le lien avec les mesures prises pour la sauvegarde de l’espèce.

 

  • dans la grille de référence

les domaines scientifiques de connaissances

• Les questions liées au développement durable.

 

Pratiquer une démarche scientifique ou technologique

les indicateurs de réussite

• Observer, rechercher et organiser les informations.

 

 

 

• Raisonner, argumenter, démontrer.

 

 

 

 

  • Utiliser des outils scientifiques et technologiques
  • Repérer l’habitat spécifique du hamster, sol, cultures (luzerne et céréales).

  • Comprendre les mesures prises par les pouvoirs publics pour protéger les terrains pour enrayer la disparition du hamster.

  • Choisir les cartes appropriées.(Annexe 1 : Ensemble des cartes)

  • Mettre en relation l’habitat du hamster, la limitation de l’extension des terriers par l’urbanisation, le type de cultures rencontrées et les choix des collectivités locales dans les projets d’aménagement.

 

  • Utiliser des cartes interactives

  • Organiser les données dans un ordre logique.

 

 

  • dans le programme de la classe visée

les connaissances

les capacités

Le sol un patrimoine durable ?

La gestion des sols et la protection de la biodiversité

 

Observer et organiser les informations relatives au peuplement, de sols spécifiques, par le hamster et analyser les règlementations incitatives pour la sauvegarde de l’espèce.

 

  • les aides ou "coup de pouce"             aide à la démarche de résolution :

Pour repérer l’habitat du hamster, repérer sur le lien entre les sols favorables aux hamsters et les terriers creusés. Repérer l’impact de la construction de voies rapides sur l’évolution du peuplement entre les terriers les plus anciens et les plus récents. Repérer ensuite dans les parcelles prospectées, les types de cultures ou le hamster est plus présent.

Pour comprendre les mesures prises par les pouvoirs publics (doc 2), identifier, les impacts liés au projet, dénombrer les et discuter des conséquences.
Pour comprendre les effets des mesures prises par les pouvoirs publics (doc3), bien identifier le mode de prospection et analyser les résultats obtenus sur quelques années, pour dégager la tendance.

 

  • Pistes de réponses attendues, à argumenter selon les cartes choisies.

Le grand hamster d’Alsace, vit dans des terriers creusés dans des sols favorables, profonds, limoneux ou limono-argileux. Les terriers se trouvent aussi essentiellement localisés dans les champs cultivés de luzerne et de céréales (blé et orge).

Les projets routiers (doc 2) ont un fort impact sur le déclin des hamsters, ainsi la construction des voies rapides a favorisé le fractionnement des habitats et l’isolement des populations. La pression foncière est forte mais les territoires morcelés ne favoriseront pas le développement de l’espèce, ainsi l’impact des grands travaux est mesuré, par comptage des terriers et des mesures de report dans le temps peuvent être proposées, jusqu’au moment où une population stable, possédant des véritables chances de survivre à long terme se sera établie.

Des conventions ont été signées par les collectivités, pour favoriser la conservation de l’espèce, ainsi les agriculteurs augmentent les surfaces cultivées en luzerne, zone de prédilection des hamsters. En avril 2010, le nombre total de terriers dénombrés dans les cultures de céréales à paille et de légumineuses des zones noyaux est de 261. Après une baisse significative entre 2001 et 2002,
puis une tendance à la baisse de 2002 à 2007, on note depuis 2007 une légère augmentation du nombre de terriers.

Annexe 1 : Ensemble des cartes acquises (format pdf).

Trame de la production élève (format pdf)

 

1 ère partie : Acquisition de cartes des terriers

 télécharger la fiche technique (format pdf)

 

 2 ème partie : Plan de sauvegarde du Hamster d’Europe


Document 1 :   Des conventions signées

 Depuis 1998, des conventions ont été signées avec les agriculteurs, des organismes financiers et une association « Sauvegarde Faune Sauvage » pour inciter au maintien voire au développement des habitats favorables au Hamster commun.

L’objectif est de reconstituer un réseau de petites parcelles de quelques ares, pour le maintien et la restauration de cultures et de pratiques culturales favorables au Hamster.

Entre 1998 et 2004 la surface sous convention est passée de 34,22 hectares à 145,78 hectares. 69 conventions ont été établies, dont 70% dans le Bas Rhin.

Les suivis réalisés par l’ONCFS ont montré l’impact positif du développement de ces conventions de gestion sur les populations de Hamsters communs mais également ses limites. Les luzernières âgées (5 à 6 ans), peu à peu colonisées par les adventices, sont délaissées par les Hamsters communs. Ainsi une rotation tous les 3 ans doit être prévue.

doc1_tableau.jpg

 

Document 2 :          Le hamster et les projets d’aménagement du territoire

De nombreux projets routiers sont projetés ou réalisés dans la plaine d’Alsace, certains ont un impact direct sur le milieu particulier du hamster. Exemples : - la Rocade sud de Strasbourg (RCS)
- la Voie rapide du Piémont des Vosges (VRPV)
- le Grand contournement Ouest (GCO)

Or, ces trois projets sont très impactants sur le milieu particulier du grand hamster, et en particulier celui de la RCS qui affecte, sur le noyau de présence le plus important, donc le plus essentiel à préserver, un ensemble de 80 terriers. Le schéma simplifié ci-dessous en donne une image.

En ce qui concerne les projets routiers, reporter leur réalisation peut être proposé, jusqu’au moment où une population stable, possédant des véritables chances de survivre à long terme, se sera établie. Il appartient au maître d’ouvrage de justifier la non pertinence des solutions alternatives étudiées (transport en commun par exemple)… ".
 

doc2_carte.jpgdoc2_legendes.jpg

Projet de rocade à fort impact négatif sur le hamster

 

Document 3: Situation des terriers en 2010 sur un groupe de communes du Bas-Rhin.


Sur chaque commune du périmètre prospecté, la recherche des terriers est organisée sur l’ensemble des parcelles de céréales à paille d’hiver (blé et orge) et de légumineuses (luzerne et trèfle) préalablement identifiées sur le terrain. Les prospections sont organisées durant le mois d’avril, mois correspondant à la sortie d’hibernation des individus et précédant la période de reproduction.

doc3_carte.jpg

doc3_legendes.jpg

 doc3_nbreterriers.jpg

Évolution du nombre de terriers de Hamsters communs des communes constituant les zones noyaux depuis 2001.

 

Pour en savoir plus sur le Hamster d'Alsace, son déclin et le plan de sauvegarde