Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Biologie cellulaire et moléculaire / Archive / Du génotype au phénotype / Le phénotype xérodermique / Ressources / Les relations entre les allèles d'un même gène (dominance/récessivité)

Les relations entre les allèles d'un même gène (dominance/récessivité)

Par sbergeot — Dernière modification 08/04/2019 12:10

Les relations entre les allèles d'un même gène (dominance/récessivité)


 

Objectif : déterminer les génotypes de plusieurs individus ayant le même phénotype clinique.

 

Méthode :

  • comparer les allèles que possède un individu avec les allèles de référence du gène xpc (xpc_adn.edi).
  • en déduire son génotype.
  • comparer les génotypes des individus de même phénotype clinique.
  • proposer une explication à l'existence d'un descendant malade.
Arbres généalogiques  Séquences des allèles des individus Génotypes des individus
 Famille 1


Cliquer pour agrandir

allfam1.edi Pour la famille 1
  • Adrien = (xpc_0/xpc_1)
  • Betty = (xpc_0/xpc_1)
  • Priscille = (xpc_0/xpc_0)
  • Nicolas = (xpc_1/xpc_1)
  • Jérôme = (xpc_0/xpc_1)
Famille 2

Cliquer pour agrandir
 allfam2.edi Pour la famille 2
  • Grégoire = (xpc_0/xpc_2)
  • Marie = (xpc_0/xpc_2)
  • Jean = (xpc_2/xpc_0)
  • Anne = (xpc_0/xpc_2)
  • Mélanie = (xpc_2/xpc_2)
Famille 3


Cliquer pour agrandir

allfam3.edi Pour la famille 3
  • Michel = (xpc_0/xpc_1)
  • Sylvie = (xpc_0/xpc_2)
  • Agnès = (xpc_1/xpc_2)
  • Tristan = (xpc_1/xpc_2)
  • Elodiie = (xpc_0/xpc_1)

Conclusion :

Un même phénotype peut correspondre à plusieurs génotypes :

  • exemple : les génotypes (xpc_0/xpc_0) et (xpc_1/xpc_0) correspondent à un phénotype clinique "normal" (pas de Xeroderma).
  • exemple : les génotypes (xpc_1/xpc_1) et (xpc_1/xpc_2) correspondent à un phénotype clinique "malade" (atteinte par le Xéroderma).

Les relations de dominance/récessivité entre les allèles peuvent expliquer que plusieurs génotypes peuvent conduire au même phénotype clinique : les allèles xpc_1 et xpc_2 sont récessifs par rapport à l'allèle xpc_0.