Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / EDD / Dispositif climat, énergie et développement / Controverses Homme-Climat / Décembre 2007 : Neiges du Kilimandjaro, le réchauffement climatique innocenté

Décembre 2007 : Neiges du Kilimandjaro, le réchauffement climatique innocenté

Par urgelli, publié le 06/10/2008, mise à jour le 05/12/2016
"Le recul des glaciers du Kilimandjaro n’est pas imputable au réchauffement global de la Terre. Des chutes de neige moins fréquentes et moins abondantes en sont responsables".

Voir l'aticle "Les glaces du Kilimandjaro : pourquoi ont-elles régressé".

In Pour La Science, n°362, Décembre 2007.

revuepls_362.jpg

Extrait de la fiche technique de ce numéro :

"À l’heure où la réalité du réchauffement climatique s’installe dans les consciences, scruter la Terre devient en effet un enjeu majeur. Parfois, ces observations, au sol ou depuis l’espace, dédouanent le réchauffement global d’accusations injustes. Tel est le cas avec les glaciers du Kilimandjaro, dont le recul est souvent présenté comme emblématique du réchauffement : l’un des articles de ce numéro montre que ce recul a d’autres causes."


Voir également les propositions pédagogiques des enseignants associés à l'INRP autour des neiges du Kilimanjaro.