Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / EDD / 17 ODD à l'horizon 2030 et COP23 / La France et les ODD

La France et les ODD

Par Anne Chemin-Roberty, publié 09/02/2018, Dernière modification 12/02/2018
La réalisation des 17 Objectifs de développement durable à l'horizon 2030 implique de la part des états signataires une politique de mise en oeuvre qui prenne en compte les aspects transversaux et interdisciplinaires des différentes cibles à atteindre. La France s'engage politiquement à la réalisation de ces objectifs.

Présentation

Des chefs d’État et de gouvernement, des hauts responsables des Nations Unies et des représentants de la société civile, se sont réunis en septembre 2015, dans le cadre de la 70e session de l’Assemblée générale des Nations Unies , et ont adopté les Objectifs de développement durable (ODD).

 Le 25 septembre, les pays ont eu la possibilité d’adopter un ensemble d’objectifs de développement durable pour éradiquer la pauvreté, protéger la planète et garantir la prospérité pour tous dans le cadre d’un nouvel agenda de développement durable.

l’Agenda 2030 fixe 17 objectifs de développement durable  déclinés en 169 cibles pour répondre aux défis de la mondialisation en se fondant sur les 3 composantes - environnement, social et économie - du développement durable.

Ces 17 Objectifs s’appuient sur les succès des Objectifs du Millénaire pour le développement, tout en y intégrant de nouvelles préoccupations telles que les changements climatiques, la paix et la justice, entre autres priorités. Ces objectifs sont étroitement liés les uns aux autres, le succès de l’un dépendant souvent de la résolution de problématiques généralement associées à un autre objectif.   

Les nouveaux objectifs de développement durable ont une dimension universelle et couvrent l’ensemble des enjeux de développement dans tous les pays. Adossés aux objectifs de réduction de la pauvreté, figurent de nouveaux objectifs auxquels la France est attachée,en matière de préservation de l’environnement, d’égalité entre les sexes, de couverture médicale universelle, de lutte contre les flux financiers illicites et la corruption, ou encore de bonne gouvernance.

L'implication de la France

En France, le ministère de la Transition écologique et solidaire, en relation étroite avec le ministère des Affaires étrangères, pilote la mise en œuvre nationale de ces objectifs grâce à l’Agenda France 2030.

la France s’est fortement impliquée dans la négociation du nouvel «agenda 2030 du développement durable » et s’est attachée à promouvoir un certain nombre d’objectifs qui constituent des priorités de sa politique de développement : la durabilité environnementale et climatique, l’égalité des genres (notamment les droits et la santé sexuels et reproductifs), la couverture santé universelle, la transparence, avec un objectif dédié à la gouvernance et à l’Etat de droit, ou encore les villes durables.

Avec plus de 200 indicateurs de suivi, les ODD posent un défi statistique aux gouvernements : quels indicateurs peuvent aujourd’hui être renseignés et lesquels ne le sont pas encore ? Quelques pays, dont la France, ont entrepris de quantifier la disponibilité des indica­teurs pour leur propre pays. Au niveau national, c’est l’INSEE qui est impliqué dans la production et la coordination des données avec les services statistiques des différentes administrations.

Un indicateur seul ne transforme pas un projet de société s’il n’est pas utilisé dans le débat public. Au côté de l’appropriation administrative et statistique des ODD, la mobilisation de la société civile (associations, entreprises, syndicats et académies) est un facteur crucial dans leur mise en œuvre. La France a initié des réflexions en ce sens, le ministère de l’Environ­nement projetant de créer une plateforme Internet participative ouverte à tous les acteurs, dont l’un des objectifs serait de diffuser les bonnes pratiques et de mobiliser les coalitions.

L’adoption des ODD a conduit de nombreux États à interroger leur méthode d’élaboration des politiques et la façon dont ils conduisent l’action publique du fait notamment de l’interdépendance des cibles de l’Agenda 2030 et plus largement des composantes économique, sociale et environnementale du développement durable.

La réalisation des ODD nécessite un nouveau système de partenariat et de solidarité mondiale. Des partenariats inclusifs construits sur une vision commune et des objectifs communs qui placent les peuples et la planète au centre, sont nécessaires au niveau mondial, régional, national et local. Ces solidarités doivent prendre place entre les nations, mais aussi avec la société civile, les ONG et le secteur privé.

Protéger la planète est indispensable pour répondre aux besoins des générations actuelles et futures. Il s’agit ainsi de préserver la qualité de l’air, l’accès durable à la nourriture et à l’eau, une biodiversité riche et pleine de ressources. Limiter le dérèglement climatique est nécessaire pour réaliser ces objectifs et protéger les citoyens des catastrophes climatiques.

Un développement durable des États repose sur le respect des principes d’égalité et de dignité des personnes. Lutter contre la pauvreté, assurer à tous un accès au soin et à la nourriture, garantir une éducation de qualité et l’égalité entre les sexes sont les prérequis nécessaires à une société égalitaire et durable.

Le développement des États doit établir une prospérité économique inclusive et respectueuse de l’environnement. Afin d’assurer la paix et la prospérité, il convient de mettre au service de tous la science, les technologies et l’innovation pour un développement à dimension humaine.

Réduire les conflits, construire la paix et la consolider est indispensable pour l’établissement de sociétés prospères et durables, car il ne peut y avoir de développement sans sécurité ni de sécurité sans développement.

Le forum politique de haut niveau

Chaque année, en juillet, l'ensemble des pays se retrouve à l'ONU lors du forum politique de haut niveau pour faire le point sur l’avancée de la mise en œuvre de l'agenda 2030 et des objectifs de développement durable qui le composent.

Afin de maintenir cette dynamique, la France a tenu à produire un « point d'étape » à l'occasion du forum 2017. Ce point d’étape vise à apporter un éclairage sur la mise en œuvre des sept objectifs (éradication de la pauvreté - sécurité alimentaire et agriculture durable - santé et bien être - égalité entre les femmes et les hommes - infrastructures résilientes et innovation innovation - vie aquatique marine - partenariats pour la réalisation des objectifs) ciblés cette année par le forum sur le thème de « l'éradication de la pauvreté et la promotion de la prospérité dans un monde en changement ».

Dès juillet 2016, la France a présenté son rapport sur la mise en œuvre des ODD (.pdf) au Forum politique de haut niveau (FPHN) aux côtés de 21 autres Etats volontaires (Allemagne, Finlande, Chine, Togo, Colombie, Egypte, Estonie, Géorgie, Madagascar, Mexique, Monténégro, Maroc, Norvège, Philippines, République de Corée, Samoa, Sierra Léone, Suisse, Turquie, Ouganda, Venezuela).

La France a axé sa présentation nationale sur le climat et l’accord de Paris, sur l’autonomisation des femmes et sur l’éducation. Elle a également mis en relief les dimensions transversales de l’agenda auxquelles la France est particulièrement sensible, tels que la lutte contre le changement climatique et pour la transition écologique et l’effort en faveur de l’emploi et de la réduction des inégalités.

 

L'article prend ses sources dans les différents sites suivants :

Site de l'ONU (en français)

Les ODD sur le site Diplomatie.gouv.fr

Présentation sur le site de l'UNESCO

Analyse de la position française sur le site de ID4D

Site de l'INSEE, indicateurs pour le suivi des ODD

 

Documents utiles :

Suivi des indicateurs

Rapport sur les Objectifs de développement durable 2017

Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 (résolution de l'ONU)

Présentation des ODD

Rapport sur la mise en oeuvre des ODD (France)

Point d'étape dans la mise en oeuvre des ODD (France)