Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / EDD / COP : simulation des conférences sur le changement climatique / III - Informations sur les COP/Accord de Paris / Informations sur l'accord de Paris sur le climat : le contenu, les avancées, les réactions et ce qu'il reste à faire

Informations sur l'accord de Paris sur le climat : le contenu, les avancées, les réactions et ce qu'il reste à faire

Informations sur l'accord de Paris sur le climat : le contenu, les avancées, les réactions et ce qu'il reste à faire

Pour suivre les événements internationaux en temps réel et en français et les actualités du monde sur le climat: Mediaterre

1- A l'issue des négociations de Paris, et des intersessions qui les ont précédées, l'essentiel des 195 pays et l'Union européenne ont élaboré un traité censé empêcher notre planète de se réchauffer de plus de 2°C. C'est l'objectif numéro un partagé par les signataires, avec un idéal à 1,5°C qui préserverait les États insulaires et les pays déjà très impactés par les aléas climatiques. La société civile peut aujourd'hui exiger que cet objectif soit tenu.

2- Le traité de Paris vise la neutralité carbone en 2050. Cela veut dire qu'après cette date, tous les pays devront stocker ou compenser leurs émissions réchauffantes, par exemple en plantant des arbres. Tous les cinq ans, les pays signataires devront revoir leurs promesses, à chaque fois plus ambitieuses que les précédentes. Ces promesses sont contraignantes sur le papier. En réalité, la communauté internationale n'a pas les moyens d'obliger tel ou tel pays à respecter ses engagements. Elle doit donc se doter d'instances indépendantes, de mesures et d'actions pour vérifier que les promesses de réduction des GES sont bien mises en œuvre.

3- Le traité de Paris ne parle pas clairement des énergies renouvelables. Or les énergies carbonées sont au cœur de notre civilisation et les premières responsables des émissions des GES. Réduire les émissions de GES, c'est utiliser moins d'énergies carbonées et aller vers une transition énergétique qui parie sur les renouvelables.

4- Le traité stipule que l'aide au financement des pays du Sud par les pays du Nord (100 milliards de dollars par an) sera respecté jusqu'en 2025. L'enjeu est aujourd'hui de garantir la poursuite de cet effort.

Adoption de l'accord le 12 décembre 2015

Ressources scientifiques et actualités climat : Pour aller plus loin, cet espace renferme des informations et des données qui ont été produites et publiées depuis la tenue de la Cop21 à Paris en décembre 2015. Elles peuvent servir de mise en contexte pour le travail pédagogique de la classe qui souhaite organiser une simulation.