Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / EDD / COP : simulation des conférences sur le changement climatique / II - Organiser des négociations sur les changements climatiques en classe et en formation / Organiser des négociations sur les changements climatiques en classe et en formation

Organiser des négociations sur les changements climatiques en classe et en formation

Organiser des négociations sur les changements climatiques en classe et en formation

Les questions liées aux bouleversements du climat nous sont livrées par les médias d'information en continu lors des grands rassemblements planétaires (Sommets de la Terre et Cop). Nous sommes alors précipités dans l'urgence des catastrophes naturelles, des pollutions industrielles, des extinctions d'espèces, des destructions environnementales, du rétrécissement des espaces sauvages, de la fonte des glaces, du déplacement massif des populations. Or nous devons prendre le temps de réfléchir sur le présent et sur l'avenir, à la fois pour sortir d'un sentiment d'impuissance et pour définir quelles sont les choses importantes dans notre vie. Comprendre pour agir. Tout indique que notre monde est en train de changer sous nos yeux à grande vitesse. Sous la pression de forces multiples qui se combinent les unes aux autres, nous assistons à des événements inédits qui se répercutent à l'échelle de la planète entière que ce soit dans nos sociétés humaines ou dans les écosystèmes non humains. Parmi ces forces, on cite la démographie, la mondialisation, la technologie et la nature. En 2050, il y aura 9,7 milliards d'êtres humains, avec des poussées de populations en Afrique et en Asie et des reculs en Europe et en Russie. Plus de 60% de la population mondiale vivra en ville, changera de pays pour étudier ou travailler, utilisera de plus en plus de technologies dans des fonctions ou des métiers nouveaux. Le monde d'aujourdhui-demain est un monde de flux, de circulation des personnes, des idées et des informations, des biens et des capitaux qui font craquer nos modèles de sociétés, nos systèmes politiques, nos économies, notre carte du monde. Il va falloir inventer de nouveaux mode d'organisation. Ce sont les jeunes générations qui ont/auront cette charge immense de relever les grands défis du XXIème sicles. Cela commence à l'école où on peut construire avec les élèves des débats qui questionnent notre vision du quotidien et qui élargissent à une dimension plus grande du monde.

  • Première Simulation le Samedi 14 novembre 9h00-16h30 à l'Ens de Lyon

Le conceptCOP in MyCity est lancé en 2013 par le think-and-do tank étudiant international CliMates. Il est piloté en France par des associations étudiantes (Avenir ClimatiqueREFEDD et CliMates) qui proposent aux publics étudiants l'organisation de simulations des COP en "rounds" de négociations afin que chacun perçoive mieux la divergence des intérêts des États et la complexité de la construction d'un accord international au delà des enjeux majeurs du changement climatique. L'objectif est également d'inciter les jeunes engagés autour du changement climatique et les organisations pour la jeunesse à mobiliser les personnes dans leur ville, grâce à des formations sur le changement climatique, des simulations de négociations climatiques et des projets concrets axés sur la lutte contre le changement climatique.

La démarche COP inMyCity fait écho à nos travaux. Nous avons donc fait appel à l’association Avenir climatique pour organiser une simulation COP in MyCity lors d'une formation des enseignants du second degré sur les changements climatiques, Formaterre 2015, en novembre 2015. L'objectif était d'abord de faire connaitre et faire vivre ce concept par les enseignants et les formateurs stagiaires. Ensuite, il s'agissait de mettre l'accent sur l'éducation et la formation autour des questions traitées lors de la COP21, par le truchement d'un modèle de jeu de rôle et de débats argumentés avec des outils pédagogiques innovants. Le point de départ d'une réflexion plus longue autour des ressources et dispositifs pédagogiques à construire sur les enjeux du climat.

Notre première simulation a duré une journée complète. La journée a commencé par The Big Conf', un concept de conférence animée sur les enjeux énergie-climat. La séance de négociation proprement dite a été ouverte par notre "Secrétaire des Nations unies" qui a prononcé un discours mobilisateur sur les nécessités de trouver un accord universel pour la planète. La conférence des parties s'est tenue en trois "rounds" jusqu'à la signature d'un accord (non global). Chaque participant inscrit s'est vu affecté à un des groupes de pays suivants : États-Unis, Chine, Inde, Europe, Autres pays développés, Autres pays émergents, Lobby du pétrole, Lobby environnemental (plus de précisons ci-dessous) et a reçu un identifiant et un mot de passe pour travailler sur le Wiki. Mis dans la peau d'un(e) diplomate, les professeurs stagiaires ont négocié avec les différentes délégations étatiques et les lobbies en comités biparties ou restreints puis ont déclaré leur position politique et les promesses d'engagements en séances plénières. Afin de faciliter la tâche des négociateurs, nous avons mis à disposition des participants des ressources communes et des ressources concernant chaque groupe de parties (États ou groupe d’États) ou lobby (pétroliers, environnementaux). Dans chacun de ces espaces, se trouve un lien vers une page privée réservée aux membres de la délégation concernée. La journée s'est terminée par un débriefing sur place et d'un suivi en ligne pour les participants qui ont souhaité s'engager dans cette démarche. Compte-rendu de la journée en images