Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Génétique moléculaire et évolution / Accompagnement pédagogique / Accompagnement au lycée / Covid-19 / Evolution clonale / Un préalable : connaissance élémentaire du cycle et du génome du Sars-Cov-2

Un préalable : connaissance élémentaire du cycle et du génome du Sars-Cov-2

Par Naoum Salamé Dernière modification 19/06/2022 16:49

2. Un préalable : connaissance élémentaire du cycle et du génome du Sars-CoV-2

Un préalable est une connaissance élémentaire du génome viral et surtout de sa réplication. L’objectif est de faire saisir que malgré des différences liées au fait que le génome viral est en ARN et non en ADN, le processus de réplication fondé sur le fait qu’un brin d’acide nucléique sert de matrice pour la synthèse d’un brin complémentaire est fondamentalement le même. Et de même que l’ADN polymérase commet des erreurs au cours de la réplication de l’ADN, l’enzyme ARN polymérase ARN dépendante en fait de même lors de la réplication de l’ARN viral. Le génome viral mute comme celui des procaryotes et eucaryotes ce qui légitime de l’utiliser comme modèle d’évolution des génomes des populations cellulaires d’un organisme.

L’article : « Réplication et expression de l’information génétique au cours du cycle infectieux du coronavirus »  conçu pour une exploitation éventuelle en classe de première fournit toutes les informations nécessaires sur le génome viral et sa réplication.

L’ARN du génome du Sars-CoV-2 joue au cours du cycle viral le rôle d’un ARN messager. Sa séquence correspond donc à celle du génome (brin d’ADN) présent dans les banques génomiques (sauf que l’uracile est remplacé par la thymine). C’est pourquoi, dans toutes les données sur le génome du coronavirus, celui-ci est exprimé en ADN ; ce sont donc des séquences en ADN qui servent de base pour en étudier l’évolution.