Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon

Origines de la variabilité génétique des organismes pluricellulaires

Origine de la variabilité génétique chez les organismes pluricellulaires

Les programmes de seconde et de première S sont proches en ce qui concerne « variabilité génétique et mutation de l’ADN.

En seconde il est dit  que « La variabilité génétique repose sur la variabilité de la molécule d’ADN (mutation) et  que la diversité des allèles est l’un des aspects de la biodiversité. »

En première S il est indiqué que les mutations sont la source aléatoire de la diversité des allèles, fondement de la biodiversité. Il est aussi précisé qu’une mutation intervient soit dans une cellule somatique soit  dans une cellule germinale.

Les notions de mutations somatiques et mutations germinales semblent donc propres à la classe de première. En réalité elles sont implicites dans le programme de seconde. En effet, on demande d’étudier l’action de la dérive génique et de la sélection naturelle sur la diversité des allèles au sein des populations, mais cela implique que ces allèles trouvent leur origine dans des mutations germinales.

En seconde, on peut s’appuyer sur la notion de mutation vue avec les organismes unicellulaires. Comme la mutation est un phénomène cellulaire, les élèves peuvent comprendre que toutes les cellules de l’organisme peuvent subir des mutations mais que seules les mutations touchant les cellules à l’origine des gamètes peuvent se transmettre à la génération suivante et être la source de la biodiversité, sur laquelle agiront  la dérive génique et la sélection naturelle.