Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon

Le coût d'un gène de résistance

Le coût d'un gène de résistance

La surproduction des estérases A et B chez le moustique Culex pipiens est considérable. Dans le cas de l'estérase B1, celle-ci peut représenter jusqu'à 10 % des protéines solubles de l'insecte (en procurant une résistance de 1000 fois).

Mais en l'absence d'insecticide, la même quantité d'estérase est produite "pour rien". Il est difficile d'imaginer que la production d'une telle quantité de protéines, comparativement au moustique sensible, n'affecte pas d'une quelconque façon la valeur sélective.

Il a été ainsi possible de montrer que, dans les endroits non traités aux insecticides, les moustiques résistants sont considérablement désavantagés par rapport aux moustiques sensibles.