Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Génétique moléculaire et évolution / Logiciels / Anagène / Programme de 1ère S 2011 / Génotype phénotype environnement / Alimentation maternelle et phénotypes du pelage de la souris

Alimentation maternelle et phénotypes du pelage de la souris

Par salame — Dernière modification 14/03/2021 16:58

Alimentation maternelle et phénotypes du pelage de la souris

La méthylation de l’ADN résulte de réactions chimiques catalysées par des enzymes. Elle nécessite des nutriments susceptibles directement ou indirectement de permettre ces réactions de méthylation. Parmi ces nutriments, on peut citer l’acide folique, la méthionine, la choline, etc.

Jirtle et Waterland ont supposé que la nutrition de la mère pendant la gestation pouvait influencer la méthylation de l’ADN des descendants. Pour tester cette idée, ils ont utilisé le modèle de la souris de génotype Avy//a. Ils ont croisé des souris noires femelles de génotype a//a avec des souris mâles de génotype Avy//Avy. Ils ont divisé les souris femelles gestantes en deux lots. Pendant toute la gestation et la lactation, le premier lot a reçu une alimentation normale et le deuxième un régime enrichi en nutriments favorisant la méthylation de l’ADN.

Ils ont observé le phénotype du pelage de souris issues de ces croisements dans les deux lots. L’histogramme ci-dessous illustre les résultats obtenus. Ce sont les pourcentages des divers phénotypes des souris de génotype Avy//a qui sont indiqués.

Effets alimentation maternelle.jpg

 En gris : souris non supplémentées. En noir : souris supplémentées.