Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL

Typologie des questions pour le bac

Par salame, publié le 24/11/2007, mise à jour le 06/06/2016

Exercices proposés au bac sur les phylogénies

 

1 – Questions posées à partir d’un arbre phylogénétique avec indication des innovations évolutives comme seul document

-          indiquer si une espèce A est plus apparentée à une espèce B qu’à une espèce C

-          indiquer les caractères de l’ancêtre commun à deux ou plusieurs espèces

-          indiquer si plusieurs espèces (par exemple les « poissons ») forment un groupe reconnu par la classification phylogénétique

-          indiquer quelles espèces partagent les liens de parenté les plus étroits avec une espèce donnée

2 – Questions posées à partir d’un arbre « muet » et de la matrice « taxons-caractères » correspondante

-          dans un premier temps on demande de situer les innovations évolutives sur l’arbre

-          dans un deuxième temps, on pose des questions proches de celles indiquées plus haut

-          parfois on demande de situer sur l’arbre une espèce dont les caractères sont indiqués dans la matrice (donc compléter l’arbre)

-          parfois on demande de justifier les relations de parenté indiquées par l’arbre à partir des informations extraites de la matrice.

3 – Questions posées à partir de deux arbres (mêmes taxons) et d’une matrice correspondante « taxons –caractères »

-          à partir des informations extraites de la matrice, indiquer quel est l’arbre correct

-          indiquer ensuite les innovations évolutives sur l’arbre retenu

4 – Questions posées à partir d’un arbre phylogénétique établi à partir de données moléculaires et d'une matrice des différence

-          dégager de la matrice des arguments qui permettent de justifier l’arbre fourni

5 – Questions de type II2 où on fournit un arbre et des documents relatifs à des données morphologiques et moléculaires

-          il s’agit de justifier les relations de parenté fournies par l’arbre à partir des informations extraites des deux types de données


Exercices suggérés par Monique Dupuis

  http://www.inrp.fr/Acces/biotic/evolut/parente/html/anaterm.htm

La première partie de l’article recoupe les exercices du bac. C’est le paragraphe 4 : « savoir dire si un arbre est valable  ou non « qui est nouveau :

-          savoir dire si deux arbres indiquant les mêmes relations de parenté mais présentant des aspects différents (rotation autour de nœuds) sont identiques ou non

-          -savoir repérer qu’un arbre va au-delà des données de la matrice « taxons-caractères » qui a servi à sa construction ou au contraire ne prend pas en compte une donnée de la matrice

 


Exercices suggérés par l’article de Baum


The Tree-Thinking Challenge

David A. Baum, Stacey DeWitt Smith, Samuel S. S. Donovan

Science 11 November 2005:
Vol. 310. no. 5750, pp. 979 - 980
DOI: 10.1126/science.1117727

 

1 – Exercices à partir d’arbres phylogénétiques comme au bac mais sous forme de questionnaires à choix multiples

2 – Indiquer quel arbre est faux parmi 4 arbres proposés

On a comme référence un arbre plus complet exact

3Indiquer parmi 4 arbres celui qui montre des relations de parenté différentes des autres

On joue sur la topographie des arbres (rotation autour de nœuds) ou sur l’aspect différent des arbres (vertical, horizontal, etc.)

4 Indiquer quelle espèce présente l’assemblage de caractères cité à partir d’un arbre où sont indiquées les innovations