Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon

TP Présence de plasmodesmes

Ce TP permet de caractériser les plasmodesmophytes

TP Présence de plasmodesmes

 

  • Matériel privilégié :

Feuille très fine (mousse) ou photographie eau Microscope optique X 900 au minimum

 

  • Protocole d’observation de plasmodesmes:

 

- Donner la définition de plasmodesme au élèves :

Plasmodesmes : Jonctions intercellulaires chez les végétaux. Seules jonctions intercellulaires chez les plantes, les plasmodesmes connectent directement les cytoplasmes des cellules adjacentes, au niveau des ponctuations. Ils constituent des canaux cytoplasmiques qui percent l’épaisseur des parois cellulaires de deux cellules contiguës. Ainsi de petites molécules peuvent passer d’une cellule à l’autre.

- Monter une feuille entre lame et lamelle dans une goutte d’eau pour observer au microscope optique X 900 au minimum (A défaut de pouvoir observer, distribuer aux élèves la microphotographie de cellules foliaires montrant ces plasmodesmes).

- Chercher sur le document une structure qui pourrait répondre à la définition préalablement donnée.

 

 Plasmodesme

d'après Sur forum.mikroscopia.com

 

  • Capacités testées :

- Faire une préparation microscopique simple.

- Utiliser le microscope optique

- Réfléchir pour déterminer les structures pouvant répondre une définition donnée.

 

  • Activité :étude de la voie symplasmique

  • Remarque :

Lors de l’absorption de la solution du sol, les racines peuvent procéder de 2 manières :

Les substances peuvent transiter à l’intérieur des parois : voie apoplasmique, ou via le cytoplasme en empruntant les plasmodesmes : voie symplasmique. Dans ce dernier cas, elles doivent franchir des membranes plasmiques qui ne laissent pas passer tous les éléments du sol.

 

  • Principe de l’étude :

Si la voie apoplasmique existe (donc les plasmodesmes), la solution du sol et la solution de la sève brute doivent être différentes (tri lors du passage des membranes plasmique).

En comparant la composition en éléments de la sève brute et celle de la solution du sol, il est donc possible de prouver l’existence des plasmodesmes. Reste à trouver de telles données pour des échantillons précis…

 

  • Capacités testées :

- Comparer des données.

- Interpréter des résultats pour répondre à un problème biologique.

 

 logoPDFTéléchargement en PDF