Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Génétique moléculaire et évolution / Parenté entre les êtres vivants / Enseigner / Collège / Démarche "classification et évolution du monde vivant"

Démarche "classification et évolution du monde vivant"

La comparaison de faunes et de flores en classe de troisième doit permettre de faire percevoir l'évolution du monde vivant. Cette comparaison doit se faire entre la flore du Carbonifère et la flore actuelle ainsi qu'entre les faunes du Cambrien, du Crétacé et la faune actuelle. Elle doit pouvoir mettre en évidence les changements du monde vivant (apparitions et disparitions) mais également l'unité du monde vivant au cours du temps avec des groupes d'êtres vivants qui sont présents aux différentes époques étudiées.

La classification en groupes emboîtés permet de regrouper des taxons d'époques géologiques différentes au sein de mêmes "boîtes" signant ainsi l'unité du monde vivant au cours du temps. On peut également observer des "boîtes" ne présentant que des taxons d'une même époque géologique ce qui met en évidence les changements du monde vivant au cours du temps.

La démarche proposée s'appuie sur l'utilisation de la collection "Flore houillère et actuelle"

 La classification et l'observation révèlent les changements du monde vivant

On voit apparaître des "boîtes" contenant à la fois des espèces actuelles et des espèces fossiles, des "boîtes" avec uniquement des espèces actuelles et enfin des boîtes avec uniquement des espèces fossiles.

  • La comparaison des espèces présentes dans une même boîte montre que malgré le partage d'un certain nombre de caractères, les espèces sont bien différentes.

compare03

 Il est alors possible de conclure que la forêt houillère et la forêt actuelle, bien que distantes de 300 millions d'années et d'apparences très différentes, présentent les mêmes groupes d'espèces. Ceci montre la continuité de l'existence de groupes d'espèces au cours des temps géologiques, les espèces évoluant au sein de ces groupes : on n'observe pas les mêmes espèces dans les deux types de forêt. L'existence d'un nouveau groupe permet de montrer que cette continuité d'existence des groupes fossiles n'empêche pas l'apparition de nouveaux groupes, grâce à l'acquisition de caractères nouveaux (ici, la formation de fruits).