Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon

De la matrice aux groupes emboîtés

Etape importante pour la compréhension du sens contenu dans les groupes emboîtés, le passage de la matrice au groupes emboîtés peut s'accompagner d'un travail de manipulation du tableau. Ce travail permet de faire apparaître le contour des futurs groupes et de leur emboîtement.

L'utilisation de la collection Vertébrés-collège est adpatée à ce type d'activité.

Démarche

 

Après avoir complété la matrice Taxons/caractère et sélectionné l'activité "classer", par défaut la fonction de déplacement des colonnes est activée.

 

matrice.gif

 

Ce déplacement doit permettre de faire apparaître des groupes de taxons partageant les mêmes états de caractère. La description de ces groupes doit permettre de préparer l'activité de classement (L'impression du tableau après traitement peut permettre de faire un travail d'emboîtement manuel)

 

tableaumatrice2.gif

 

Après avoir modifié le choix en sélectionnant "activer la sélection des caractères pour construire les boîtes", on peut sélectionner le caractère le plus partagé pour faire apparaître le premier groupe. Il est possible de faire prévoir par les élèves les conséquences en terme de classement de la sélection du deuxième caractère.

 

tableaumatrice3.gif

 

Cette approche progressive et prédictive doit permettre aux élèves de comprendre les étapes qui permettent de passer de la matrice au groupement emboîté. De plus, cette démarche insiste sur la relation entre l'emboîtement des groupes et le partage de plus en plus important de caractères.