Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL

ELISA indirect

Par pothet — Dernière modification 29/09/2017 15:55

Un anticorps peut être détecté ou dosé grâce à un ELISA indirect. 

Modalités générales

- Le sérum, ou tout autre échantillon pour lequel on cherche à détecter un anticorps (qu'on appellera ici anticorps primaire Ac1), est déposé dans un puits où est adsorbé l'antigène : l'Ac1 réagit alors avec ce dernier

- Après lavage permettant d'éliminer les anticorps non liés à l'Ac1, la présence d'anticorps lié à l'antigène est détectée en ajoutant un anticorps secondaire (Ac2) anti-partie constante de l'Ac1 : cet Ac2 est conjugué à une enzyme qui a pour propriété de régir avec un substrat incolore pour donner un produit de réaction coloré.

- L'Ac2 libre est éliminé par lavage et un substrat de l'enzyme est ajouté. La quantité de produit coloré formé au cours de la réaction enzymatique est mesuré par spectrophotométrie.

elisind.jpg

Cas de la recherche d'anticorps anti-VIH

Dans le cas du test ELISA appliqué à la recherche d'une éventuelle séropositivité, les protéines de l'enveloppe et du corps du VIH sont adsorbées en tant qu'antigènes en phase solide dans le puits. Les individus s'ils sont infectés par le VIH possèdent dans leur sérum des anticorps dirigés contre les épitopes de ces protéines virales. Ces anticorps sériques contre le VIH peuvent être détectés dans les six semaines qui suivent l'infection. On peut noter qu'une autre technique, le Western blotting , pourra être mise en œuvre en tant que test de confirmation, et permettra de déterminer si le patient possède des anticorps qui réagissent avec une ou plusieurs protéines virales.

Variantes

varelis.jpg