Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Neurosciences / Actualisation des connaissances / Circuits de récompense / Enseigner / Contenus et figures activites pedagogiques / Images et documents annexes relatifs à l'activité pédagogique / Evaluation du protocole expérimental :l'image érotique proposée est-elle bien perçue comme une récompense par le sujet?

Evaluation du protocole expérimental :l'image érotique proposée est-elle bien perçue comme une récompense par le sujet?

Lors de la phase signet 1 du protocole expérimental, phase d'anticipation de la récompense, on annonce aux sujets, à l'aide de pictogrammes, s'ils vont visualiser des images érotiques d'intensité faible ou élevée pour les récompenser de leur réussite au test de discrimination de la phase signet 2 du protocole. On réalise ce test, puis étudie le temps de réaction et le taux de réussite des différents sujets à ce test de discrimination (phase nbsp;signet 2 du protocole). Les performances obtenues sont représentées dans les graphiques ci après : 

 

Analyse du comportement des sujets après la promesse d’une récompense de type érotique

 

Analyse du comportemet des sujets après la promesse d’une récompense de type érotique

 

Légende :

Pour une récompense de type érotique :
- intensité faible = visionner une photo de femme en maillot de bain
- intensité forte = visionner une photo de femme nue dans un pose très suggestive

 

 Cliquer ici  pour télécharger l'énoncé de l'exercice associé

Commentaires des graphiques :
Ces données expérimentales montrent que plus l'intensité de la récompense de type érotique est élevée, plus les sujets répondent rapidement au test de discrimination, lors de la phase signet 2 du protocole, et moins ils font d'erreur.

Interprétation :
Ces résultats confirment que les images érotiques visualisée lors de la phase Signet 3 du protocole sont bien perçues comme une récompense.