Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon

mémoire à long terme

Mémoire explicite

Le modèle de Squire distingue

la mémoire déclarative ou explicite

de la mémoire non déclarative ou implicite

 

Le rappel explicite et conscient d'informations peut être exprimé par le langage : le savoir quoi.

Dans la mémoire épisodique, le "quoi" est relié à "où" et à "quand" : c'est le système de l'autobiographie et des événements personnels.

" J'ai pris le train pour Lyon vendredi soir à 22h au départ de

Paris "

Dans la m�moire s�mantique, mots, id�es composent le souvenir

" Pour aller à Lyon je peux prendre le train ou l'avion,

ça dépend..."

la charge émotionnelle du fait renforce le souvenir.

"Ces Journées m'ont laissé un drôle de souvenir!"

le système limbique réalise l'interconnection avec les néocortex sensoriel et frontal

Le système limbique est donc l'étape  obligatoire  pour une mise en mémoire à long terme.

Ce tranfert est assuré par le système limbique pour la mémoire explicite, le cervelet et les ganglions de la base pour la mémoire implicite (ou procédurale)

retour

coupes transversales

cortex temporal interne
ou
système limbique

vue transaxiale
vue sagittale
vue coronale
Hippocampe 061hippotrans.png 091hipposagi.png 060hippocoro.png
Parahippocampe parahippotrans055.png parahipposagi090.png parahippocoro063.png
Fornix 068fornix trans.png 072fornixsagi.png 067fornix coro.png
Corps mammillaires amygtrans065.png mammisagi069.png mammicoro068.png

coupes transversales

cortex temporal interne

vue transaxiale
vue sagittale
vue coronale
Gyrus
cingulaire
  a0152sagi.jpg  

Les messages sensoriels provenant des aires corticales, puis int�gr�s par le cortex associatif, sont pris en charge par le syst�me limbique. En effet les informations sensorielles convergent sur les r�gions temporales internes (cortex p�rirhinal et entorhinal, cortex parahippocampique, formation hippocampique) qui exercent une action en retour sur l�ensemble des aires corticales sensorielles. � Les eff�rences de l�hippocampe projettent par le fornix sur le septum et les corps mamillaires. Ces derniers projettent par le faisceau mamillothalamique de Vicq d�Azyr sur les noyaux ant�rieurs du thalamus � partir desquels le circuit se poursuit de mani�re rayonnante sur le gyrus cingulaire d�o� partent des voies sur l�ensemble du n�ocortex (en particulier les r�gions pr�frontales) et une voie de retour sur la circonvolution parahippocampique au moyen du cingulum.

Amygdale amygtrans065.png amygsagi077.png amygcoro073.png