Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon

CAS N°2: aphasie de Wernicke

Données fournies par le Docteur Patrick Verstichel, neurologue, Hopital intercommunal de Créteil Abstract: Aphasie, langage, AVC

Données biographiques

 

 

Symptomes ayant amené à consulter

D'un instant à l'autre l'homme s'est mis à jargonner, son langage est devenu totalement incompréhensible.

Données personnelles

  1. Age

    70 ans

  2. Sexe

    masculin

  3. Poids et taille

Mode de vie

  1. Vie de relation

    Marié

  2. Vie de nutrition

  3. Vie de reproduction

Antécédents

  1. Personnels

  2. Familiaux

  3. Médicaux

Données cliniques

Données macroscopiques

  1. Physiologie générale

    L'homme s'exprime , mais ce qu'il dit est totalement incompréhensible. Son débit est augmenté, les mots sont bien articulés mais n'ont aucun sens.

    Il ne comprend plus ce que l'on dit autour de lui et n'a pas conscience de mal parler.

    L'homme écrit des pseudo-mots, dans lesquels on identifie des lettres uniquement, les mots n'ayant aucun sens; il présente une alexie-agraphie.

  2. Données comportementales

    Un test de langage de Boston permet de penser à une aphasie de Wernicke

  3. Imagerie médicale

    Une IRM (pondération en T1) avec injection de Gadolinium a été réalisée

     
    cas2_irm cas2_irmSagitt
    Section coronale (côté gauche du sujet à droite de l'image) Section sagittale (passant par l'hémisphère gauche)
    On trouve une fixation du Gadolinium (zone surlignée en blanc = zone nécrosée) au niveau du cortex pariétal postérieur gauche, et on retrouve cette zone de fixation du Gadolinium sur la section sagittale.


    Une tomoscintigraphie cérébrale (injection de HMPAO marqué au Tc-99m) a ensuite été réalisée 9 mois plus tard.

     
    cas2_tomo_hg
    Tomoscintigraphie (coupe sagittale hémispère gauche)
    On note une hypoperfusion de l'ensemble du lobe temporal gauche (coupe 44 la plus externe) prédominant à la partie inférieure et moyenne, également une hypofixation pariétale.

Données cellulaires

(caryotype, histochimie, cytologie, anatomopathologies...)

Données moléculaires

(données génomiques et protéomiques)

Diagnostic et traitement

L'IRM montre une zone de nécrose dans l'aire de Wernicke gauche (le long du sillon temporal supérieur), suite à un accident vasculaire cérébral.

 

cas2_schemaBrodmann
Position de la lésion  du patient (zone grisée) sur la face externe de l'hémisphère gauche

Les deux croquis présentent une vue externe (avant à gauche) de l'hémisphère gauche et une vue interne (avant à droite) du même hémisphère. Les différentes aires cytoarchitectoniques de Brodmann sont indiquées (voir une correspondance avec les termes anatomiques).

 

Aide à la localisation des aires du langage.

L'homme présente une aphasie de Wernicke.

 

Evolution

Neuf mois plus tard (moment de la tomoscintigraphie) , la compréhension s'est améliorée mais les troubles élocutoires persistent.