Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon

CAS N°4: Alexie

Données fournies par le Docteur Patrick Verstichel, neurologue, Hopital intercommunal de Créteil, Abstract: Alexie, langage, AVC

Données biographiques

 

Symptomes ayant amené à consulter

La patiente se plaint de troubles visuels, elle a la sensation de bien moins voir et soufre de céphalées.

Données personnelles

  1. Age

    85 ans

  2. Sexe

    Féminin

  3. Poids et taille

Mode de vie

  1. Vie de relation

    La patiente vit avec son mari dans un pavillon. Pas d'enfant.

  2. Vie de nutrition

  3. Vie de reproduction

Antécédents

  1. Personnels

  2. Familiaux

  3. Médicaux

    Hypertension artérielle, cataracte.

Données cliniques

Données macroscopiques

  1. Physiologie générale

    Légère hypertension artérielle.

    Hémianopsie latérale homonyme droite (chaque champ visuel monoculaire est amputé du cadran supérieur droit).

  2. Données comportementales

    Patiente consciente, pas de désorientation spatiale. Pas de déficit sensitivo-moteur.

    L'examen neuropsychologique montre une alexie sans agraphie: la patiente est incapable de lire, par contre elle peut écrire, mais ne parvient pas à se relire. Pas de compréhension du texte à lire.

    A l'examen, toutes les lettres et tous les chiffres sont reconnus. La patiente arrive à lire en recomposant les mots lettre par lettre: les mots connus sont retrouvés rapidement, les mots inconnus ne sont pas trouvés, il n'y a pas de lecture globale. Aucune lecture possible si les lettres composant un mot sont fortement espacées.

    Premier test de lecture : mesure du temps de lecture en fonction de la longueur du mot ( en regroupant par 2 catégories à la fois: mots de 2 et 3 lettres ensemble, mots de 4 et 5 lettres ensemble...)

    cas4_tests1
    Temps de lecture des mots en fonction de leur longeur
    On note un temps de lecture très augmenté (plus de 2 secondes au lieu de 300 ms en moyenne chez le sujet sain) , et une augmentation continue du temps de lecture avec la longueur du mot (chez le sujet sain, cette durée est à peu près stable quelquesoit la longueur du mot)

    Deuxième test de lecture: durée de présentation du mot réduite à 997 ms

    cas4_tests2
    Taux de réussite de lecture en fonction de la longueur du mot
    Si on réduit le temps de présentation; le pourcentage de mots lus chute considérablement. Jusqu'à 4 à 5 lettres, la patiente arrive à lire un peu moins d'un mot sur deux. Pour une longueur supérieure, il n'y a plus d'identification du mot.

  3. Imagerie médicale

    Un scanner a été réalisé.

    Deux sections axiales successives sont présentées ci-dessous (hémisphère gauche du côté droit des photos)

    cas4_scannerc cas4_scannerb
    Scanner (coupe du dessus)
    L'image montre un AVC (zone sombre) dans l'hémisphère gauche, entre le corps calleux et le ventricule latéral (zone entourée en rose)
    Scanner (coupe du dessous)
    L'image montre l'extension de cet AVC dans la partie basale de l'hémisphère gauche (bandelette optique et gyrus fusiforme)

     

Données cellulaires

(caryotype, histochimie, cytologie, anatomopathologies...)

Données moléculaires

(données génomiques et protéomiques)

Diagnostic et traitement

La patiente présente une alexie pure (sans agraphie) et une perte de champ visuel.

cas4_brodmann_hg cas4_terr_artcereb_axial2
Position de la lésion de la patiente sur la face interne de l'hémisphère gauche
Les deux croquis présentent une vue externe (avant à gauche) de l'hémisphère gauche et une vue interne (avant à droite) du même hémisphère. Les différentes aires cytoarchitectoniques de Brodmann sont indiquées (voir une correspondance avec les termes anatomiques).
Territoires des artères cérébrales (coupe axiale basse)
La lésion présentée par la patiente se situe dans le territoire de l'artère cérébrale postérieure (en violet sur ce croquis).

 

Aide à la localisation des aires du langage.

L'ensemble de ces symptômes est en rapport avec un infarctus temporo-occipital para-calleux, du à une ischémie dans le territoire de l'artère cérébrale postérieure.

La zone nécrosée concerne

  • la bandelette optique gauche expliquant l'hémianopsie latérale homonyme droite

  • le corps calleux: à cause de l'atteinte des voies visuelles, l'hémisphère gauche ne reçoit plus d'information visuelle, seul l'hémisphère droit reçoit donc une information sur les mots vus mais la lésion du corps calleux empêche sa transmission dans l'hémisphère gauche, seul capable de traiter cette information et de reconstituer les mots.

Evolution