Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Neurosciences / Dossiers thématiques / Perception sensorielle / Vision / COMPRENDRE / Mouvements oculaires / Application à la reconnaissance de visages

Application à la reconnaissance de visages

Par jauzein — Dernière modification 29/09/2017 15:36
Aude Richter et Michèle Ternaux, 2005-2006

Exploration oculaire d'une image


Les enregistrements des mouvements des yeux montrent ce qui est "nécessaire au cerveau": cela dépend de ce qu'il voit et de la tâche à accomplir.

Par exemple dans le cas de portraits, ce sont essentiellement les yeux et la bouche qui sont visés.



AppRecVisage1.gif AppRecVisage2.gif
Mode d'exploration oculaire d'une image.
Les yeux et le nez sont les parties du visage les plus explorées (D'après A. Yarbus, 1967).



AppRecVisage3.gif
Mouvements oculaires d'un sujet regardant une photographie d'un buste de la reine Nefertiti. La photographie de gauche est l'image présentée au sujet, celle de droite représente le tracé des mouvements oculaires effectués au cours d'une période d'observation de 2 minutes (D'après A. Yarbus, 1967).



AppRecVisage4.gif Cheminement des mouvements oculaires de l'oeil d'un individu assis dirigeant son regard sur une petite cible éloignée: un optotype "E" situé à 6 m de distance (D'après Skavenski et al, 1979)



Voir une application à l'étude d'un cas de prosopagnosie