Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Neurosciences / Actualisation des connaissances / Vision / COMPRENDRE / Mouvements oculaires

Les mouvements oculaires

Aude Richter et Michèle Ternaux, 2005-2006

Les mouvements oculaires permettent la saisie des images et assurent leur stabilité sur la rétine

 

Les mouvements permanents, même de faible amplitude, évitent aux récepteurs de s’adapter, ce qui arriverait si l’œil restait fixe (une immobilisation totale de la rétine fixant un objet immobile connaît une perte de vision au bout de deux secondes).

Ils permettent également de suivre un objet mobile du regard, de compenser les mouvements de la tête ou simplement de fixer un objet en maintenant ainsi l’image au niveau de la fovéa

Les mouvements oculaires nécessitent la mise en jeu de voies nerveuses et de muscles oculomoteurs


Voir le Support anatomique des mouvements oculaires

L’étude des mouvements oculaires a des applications dans différents domaines


Le mouvement des yeux joue un rôle important dans la façon dont notre cerveau interprète et analyse ce que nous voyons. Les recherches sur les mouvements des yeux ont permis aux scientifiques de comprendre la commande du mouvement oculaire et la capacité du cerveau à traiter les perceptions sensorielles.

Voir les Techniques d’enregistrement des mouvements des yeux

Les personnes atteintes de certains troubles neurologiques sont souvent incapables d'empêcher les mouvements involontaires des yeux, ce qui a permis d’établir des diagnostics dans divers cas : maladie de Parkinson, maladie d'Alzheimer, autisme, syndrome de Tourette et autres pathologies comme le trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention, le syndrome de Balint ou encore la prosopagnosie...

Voir le Tableau des applications médicales

L’observation des mouvements oculaires permet également une meilleure compréhension et donc un usage plus performant de certains outils intervenant dans la conduite de véhicules, dans l’analyse de radiographies ou même dans la lecture des sites web…

Voir le Tableau des applications non médicales