Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon

Cas n°11 : incapacité à reconnaître les visages

Données biographiques

Symptômes ayant amené à consulter

A la suite d'un accident vasculaire cérébral, le patient présente des troubles de reconnaissance des visages : s'il croise sa femme dans la rue, il ne peut pas la reconnaître à moins qu'elle ne lui parle ou qu'elle ait un signe distinctif qu'il connaît au niveau des vêtements, d'un sac par exemple.

Données personnelles

Le patient, de sexe masculin, est âgé de 65 ans.

Mode de vie

Le patient est artiste peintre.

Données cliniques

Données macroscopiques

1. Données comportementales

Après son accident vasculaire cérébral, le patient effectue naturellement de manière répétée son autoportrait, à partir de son reflet dans son miroir. Les difficultés qu'il rencontre pour représenter son propre visage illustrent des anomalies dans la reconnaissance des formes et des visages.


Autoportraits de l’artiste


Le bilan opthalmologique du patient est tout à fait normal.

Le patient est soumis à des tests : on lui demande de classer des photographies de visages en séparant les visages familiers (célébrités) de ceux qu'il ne connaît pas. Le patient échoue à ce test. En revanche, les performances du patient sont bonnes si on lui demande de réaliser la même tâche à partir des noms des personnes.

2. Imagerie

IRM du patient

IRM accident ischémique cérébral postérieur droit
IRM du patient : on note une  lésion ischémique dans la région postérieure droite de l'encéphale.

 IRM témoin


IRM témoin prosopagnosie Localisation du gyrus fusiforme
IRM témoin présentant l'aspect normal de l'IRM au niveau de cette coupe et localisant (croix de couleur) le gyrus fusiforme



 Aide au diagnostic :
 Aller directement au diagnostic




































 

Diagnostic et traitement

Le patient est atteint de prosopagnosie.

Les données comportementales indiquent que l'accident vasculaire cérébral a probablement entraîné des lésions du gyrus fusiforme (qui jouxte l'aire associative V4). Dans cette structure, L’aire IT, qui tient son nom du cortex inféro-temporal où elle est située, est une zone fondamentale pour la transmission et l'association d'informations visuelles concernant les objets, les visages et les couleurs).

Les données de l'imagerie médicale confirment le diagnostic.

Evolution

L'observation des autoportraits réalisés par l'artiste sur plusieurs années après son accident vasculaire cérébral témoigne d'une récupération étonnante, sans doute aidée par son obstination et sa longue expérience de peintre.

Retour