Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Neurosciences / Actualisation des connaissances / Vision / COMPRENDRE / Cas d'anomalies de la vision / Cas n°5 : hémianopsie bilatérale

Cas n°5 : hémianopsie bilatérale

Auteur :

Françoise Jauzein

Données biographiques

Symptômes ayant amené à consulter

La patiente présente une perte de vision des deux côtés de son champ visuel.

Figure 1. Perte de champ visuel sur les deux côtés

Perte de champ visuel sur les deux côtés

Données personnelles

 

  1. Age

    41 ans

  2. Sexe

    Féminin

  3. Poids et taille

    La patiente mesure 1,62 m et pèse 57 kilos

Mode de vie

     

  1. Vie de nutrition

    La patiente déclare avoir une nourriture saine et équilibrée.

  2. Vie de reproduction

    RAS

Données cliniques

Données macroscopiques

     

  1. Imagerie (examens complémentaires)

    L'étude du champ visuel (campimétrie) confirme le déficit total de la vision dans les deux hémichamps temporaux.

    Figure 2. Campimétie des déficits

    Campimétie des déficits

    On note une cécité des deux hémichamps latéraux.

    Figure 3. Schématisation des déficits

    Schématisation des déficits

    Il y a perte de vision des hémichamps temporaux
    gauche et droit.

    IRM du cerveau du patient (coupe axiale passant par l'hypophyse), comparée à celle d'un témoin, recherchant une lésion pouvant affecter de façon symétrique les champs visuels des deux yeux.

    Figure 4. IRM cérébrale du patient

    IRM cérébral du patient

    On observe au centre du cliché une tâche
    qui révèle un volumineux adénome de l'hypophyse.

    Figure 5. IRM cérébrale d'un témoin

    IRM cérébrale d'un témoin

 

 

Diagnostic et traitement

Il s'agit ici d'une hémianopsie bitemporale vraisemblablement provoquée par le gonflement de l'hypophyse en raison d'un adénome (tumeur).

Le territoire cérébral situé à proximité de cet adénome est comprimé, ce qui entraîne un défaut d'irrigation et de fonctionnement. La portion des voies visuelles qui subit cette pression est la région où les fibres nerveuses issues des hémichamps externes de chaque oeil se croisent avant de se projeter sur les zones corticales correspondantes (aires visuelles primaires droites et gauches), c'est le chiasma optique. Chez ce patient, les deux hémichamps internes, ou "nasaux", dont les fibres ne croisent pas, se projettent normalement sur les territoires corticaux ipsilatéraux et la vision centrale n'est pas affectée.

Il n'y a pas de traitement spécifique à part le traitement de l'adénome lui-même.

Evolution

La récupération de la vision dans les deux hémichamps temporaux dépend des capacités de l'adénome à régresser ou non sous l'effet d'un traitement adapté.