Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Neurosciences / Glossaire

Glossaire

Par Vutheany LOCH Dernière modification 15/04/2019 14:13

 Inconscience
Mémoire non consiente, non imagée, indescriptible...
 Indices perceptifs
Eléments présents lors de la phase d’encodage ou entretenant des relations de forme ou de signification avec les éléments à rappeler.
 Inflammation
Ensemble des réactions locales consécutives à une irritation par un agent pathogène. Elle se traduit ordinairement par quatre signes majeurs : chaleur, douleur, rougeur, tuméfaction (=gonflement).
 IRM
L'IRM (imagerie par résonnance magnétique nucléaire) consiste à observer les tissus biologiques à travers les propriétés magnétiques de l'un de leurs constituants majoritaires, le noyau d'hydrogène. Elle permet d'obtenir des images numériques en trois dimensions du cortex, de la substance blanche, du liquide céphalo-rachidien et des noyaux gris centraux, avec une précision inférieure au millimètre.
Ce type d'acquisition permet d'effectuer une analyse neuroanatomique individuelle de très haute précision.
Le sigle IRM regroupe en fait un ensemble de techniques d'imagerie. Outre des images anatomiques et fonctionnelles, l'IRM permet d'obtenir des images de l'organisation spatiale des vaisseaux cérébraux: angiographie IRM, de l'orientation des principaux faisceaux de fibres blanches: IRM de diffusion, de la distribution de sang: IRM de perfusion, ainsi que de la concentration locale de certains métabolites énergétiques et peut-être, bientôt, de certains neurotransmetteurs: spectroscopie IRM.
 Ischémie
Une ischémie est la diminution de l'apport sanguin artériel à un organe. Cette diminution entraîne essentiellement une baisse de l'oxygénation des tissus de l'organe et la perturbation ou l'arrêt de sa fonction. Les ischémies sont dues le plus souvent à des thromboses (caillot de sang obstruant une artère) ou des plaques d'athérome. L'ischémie peut être réversible ou irréversible et entraîner alors un infarctus de l'organe, c'est à dire la mort d'une partie ou de la totalité de celui-ci.
L'ischémie est la cause la plus fréquente d'aphasie vasculaire. Le plus souvent il s'agit d'infarctus dans les territoires de vascularisation superficiel et/ou profonds de l'artère cérébrale moyenne gauche. Les infarctus dans le territoire de l'artère cérébrale antérieure gauche entraînent une aphasie dynamique (destructions frontales internes). De façon exceptionnelle, un infarctus dans le territoire de l'artère cérébrale postérieure gauche sera responsable d'une aphasie complexe et atypique, en rapport avec une lésion thalamique.
 Lobe frontal
Une face externe avec d'arrière en avant, les zones motrice, prémotrice (associative) et préfrontale.
Une face inférieure dite orbito-frontale.
Une face interne dite gyrus cingulaire.
 Lobe occipital
Partie du cortex dédié à la vision.
 Lobe pariétal
Partie du cortex dédié à l'audition.
 Lobe sensoriel
Partie du cortex associé à un sens.
 Macula (ou fovea)
Portion centrale de la rétine apparaissant comme une fine excavation uniquement composée de cônes directement exposés à la lumière du fait de l'inclinaison latérale des autres types cellulaires de la rétine et de l'absence de vaisseaux sanguins dans cette région. La macula couvre environ 10° d'angle visuel. Au centre de celle-ci on observe une zone de 0,4 mm de diamètre, dépourvue de vaisseaux sanguins et apparaissant plus sombre : la fovéola. Elle ne contient que des cônes, c’est une zone essentielle pour la vision des détails.
 Mémoire
Résultat d'un ensemble de processus anatomofonctionnels permettant d'apprendre, de stocker et de réutiliser des informations
 Mémoire à court terme
Mémoire de stockage bref des informations et de capacité limitée. Elle est qualifiée de mémoire de travail quand elle sert à manipuler des informations pendant la réalisation d’une autre tâche.
Trace mnésique limitée de durée inférieure à 90s de 5 à 9 items.
Répétition d'une série croissante de nombre.
William James 1890
 Mémoire à long terme
Comporte deux volets :

- la mémoire procédurale qui concerne des processus inconscients (implicites) comme par exemple savoir faire du vélo et
- la mémoire déclarative qui concerne des processus explicites. La mémoire déclarative comprend la mémoire épisodique (pour les faits datés et localisés) et la mémoire sémantique qui se réfère à des connaissances spécifiques (selon les intérêts, la profession…) ou connues de la majorité.
Trace mnésique peu limitée de durée allant jusqu'à quelques dizaines années: la trace est dite consolidée.
 Mémoire autobiographique
Mémoire personnelle épisodique ou sémantique
 Mémoire de travail
mémoire transitoire et hiérarchisée nécessaire à la réalisation d'une tâche en cours de durée de quelques secondes.
Répétition d'une série de nombre inverse.
 Mémoire déclarative
Système de rappel des traces mnésiques exprimées par le langage.
Larry Squire 1980
 Mémoire épisodique
Mémoire déclarative se situant dans le registre spatiotemporel, circonstantiel, émotionnel.
Endel Tulving 1972
 Mémoire non déclarative
Trace mnésique caché et inaccessible à la conscience.
 Mémoire phylétique
Trace mnésique liée au cortex sensoriels primaires.
 Mémoire procédurale
Mémoire non déclarative portant sur les traces mnésiques du savoir-faire inconscient; automatisation de l'apprentissage du savoir-faire.
Larry Squire 1980
 Mémoire prospective
Mémoire du futur organisant le quotidien des projets.
 Mémoire sémantique
Mémoire déclarative se situant dans le registre de l'abstrait, des mots, des idées hors du contexte spatiotemporel.
Endel Tulving 1972
 Mémoire sensorielle
trace mnésique d'un stimulus sensoriel de durée inférieure à 500 ms.
George Sperling 1960
 Méningite
Nom générique donné à toutes les inflammations aiguës ou chroniques des méninges, quelle qu'en soit la cause, microbienne ou intoxication.. Les méninges sont les tissus qui enveloppent le système nerveux central, cerveau et moelle épinière.
 Mésopique
Se dit de la vision dans une lumière intermédiaire (caractéristique du crépuscule), cette vision est surtout sensible aux variations de l'éclairage d'ambiance, donc aux changements de l'adaptation; domaine mésopique: luminance approximative comprise entre 10-3 et 10 cd.m-2 (candela par mètre carré).
 Métamémoire
Connaissance sur ses capacités mnésiques.
 Mouvements d'orientation du regard
Mouvements oculaires compreant les saccades, les poursuites et la vergence.
 Mouvements de stabilisation du regard
Mouvements oculaires impliquants les réflexes vestibulo-oculaire et optocinétique.
 Neuropathie
Nom générique donné à toutes les affections nerveuses.
 Occlusion
Oblitération d'un conduit (vaisseau sanguin par exemple) ou d'un orifice.