Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Neurosciences / Outils numériques / Le logiciel REACTION / Enseigner / Sommeil et attention (SVT-1°S) / Séance 3: exploitation mathématique des résultats

Séance 3: exploitation mathématique des résultats

Par fcordier — Dernière modification 06/11/2015 09:38

Réaction séance 3 : Analyse des valeurs obtenues.

 

Nous cherchons à tester si la fatigue influence négativement le temps de réaction.

 

Pour cela, vous avez subi un test :

-         après les vacances de février, dans une situation qui sera considérée comme reposée.

-         le dernier jour d’une classe sur le terrain, dernière semaine de cours avant les révisions pour le bac de français (après 6 semaines de cours)

Nous avons ainsi deux séries de 30 valeurs à comparer.

 

1-      Approche qualitative.

Ouvrez les tableaux de résultat :

Documentation / SVT / CORDIER / 1S / Résultats_Réaction/ Tableau

Sélectionnez vos valeurs et créez un nouveau tableau sur une nouvelle page.

Créez un graphique (nuages de point)

Imprimez-le.

Observez vous une différence de résultat entre les deux test.

Ces différences sont elles significatives ?

 

2-      Approche quantitative.

Calculez pour chaque test de chaque série (fatigué ou reposé) :

-         la moyenne

-         l’écart type

 

 

TEST APPARITION

TEST COMPARAISON

TEST SELECTION

MOYENNE

 

 

 

 

ECART TYPE

 

 

 

NOMBRE D’ERREUR

 

 

 

NOMBRE D’OUBLI

 

 

 

SERIE 1 : REPOSE

 

 

TEST APPARITION

TEST COMPARAISON

TEST SELECTION

MOYENNE

 

 

 

 

ECART TYPE

 

 

 

NOMBRE D’ERREUR

 

 

 

NOMBRE D’OUBLI

 

 

 

SERIE 2 : FATIGUE

Ces données permettent elles de dire si la différence de valeur entre chaque série est significative ?

Comment utiliser ces calculs ?

 

 

3-      Rédigez un bilan :

Indiquez le nombre d’heure de sommeil les 3 jours avant chaque test.

Précisez, par rapport au questionnaire si des éléments auraient pu modifier les résultats du test.

Concluez en utilisant les valeurs chiffrées du paragraphe 2.