Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL

Principe du calcul du rapport CFC11/CFC12

Par , publié 15/01/2010, Dernière modification 13/11/2015
Mise à jour : 14/08/2001

 

 

Par les prélèvements sont mesurées les concentrations en CFC11 et CFC12 dans une masse d'eau de mer. On connaît depuis 1931 le rapport des pressions partielles atmosphériques PCFC11/PCFC12. Celui-ci a varié fortement en fonction du temps. Lorsqu'une masse d'eau était en contact avec l'atmosphère, les pressions partielles entre l'atmosphère et l'eau de mer étaient en équilibre pour les deux gaz. En plongeant, cette masse d'eau s'est soustraite au contact atmosphérique et a gardé le même rapport. En mesurant les concentrations en CFC11 et CFC12 d'une masse d'eau profonde, on peut calculer le rapport des pressions partielles PCFC11 et PCFC12 et retrouver ainsi la date à laquelle l'eau était en contact avec l'atmosphère. 

La pression partielle correspond au rapport de la concentration sur la solubilité. 

P = Conc./Sol.

Or, la solubilité dépend de la température et de la salinité. Elle est calculée en utilisant la salinité et la température de la bouteille sur laquelle les dosages de CFC ont été effectués. Il est nécessaire d'utiliser la température potentielle à 0dbar (surface) et non la température in situ car la masse d'eau était initialement à la surface. Cela permet d'annuler l'effet de la profondeur sur la température. 

 

Calcul de la solubilité des CFC11 dans l'eau de mer

 

Formule de Weiss à une pression totale de 1 atmosphère. 
ref. Weiss, r.f. (1985) deep-sea res., 32,1485-1497 

Solubilité "Sol" en mole/kilo/atmosphère
température "t" en degré Celsius 
Salinité "s" en nsu 
ta=(t + 273,16).0,01 
d1=(-0,0160693.ta + 0,093621).ta - 0,146531 
d2=-232,0411 + 332,5546/ta + 120,4956log(ta) - 1,39165.ta2 + s.d1
Sol11=exp(d2)

 

Calcul de la solubilité des CFC12 dans l'eau de mer

 

Formule de Weiss à une pression totale de 1 atmosphère. 
ref. Weiss, r.f. (1985) deep-sea res., 32,1485-1497 

Solubilité "Sol" en mole/kilo/atmosphère
température "t" en degré Celsius 
Salinité "s" en nsu 
ta=(t + 273,16).0,01 
d1=(-0,0157340.ta + 0,093175).ta - 0,147718 
d2=-220,2120 + 301,8695/ta + 114,8533log(ta) - 1,39165.ta2+ s.d1
Sol12=exp(d2)

Calcul de la pression partielle

 

P= concentration/solubilité

Rapport des pressions partielles

 

R=Pcfc11/Pcfc12

 

flèchean retour.gif