Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon

La longitude du périhelie


 

 

L'origine de ce paramètre est complexe. Deux phénomènes interviennent :

 

  • Le grand axe de l'ellipse effectue une rotation par rapport aux étoiles en 135 000 ans. Ce phénomène modifie le mois de l'année à laquelle la Terre est au périhélie.
 prec_ell.gif

 

  • La Terre n'est pas sphérique mais légèrement aplatie sur les pôles (cela est dû à sa rotation sur elle même et à la force centrifuge qui crée un bourrelet équatorial). De fait, les forces gravitationnelles exercées par le Soleil et la Lune tendent à faire tourner et précesser l'axe de rotation de la Terre (comme une toupie !) autour de la perpendiculaire au plan de l'écliptique. L'axe de rotation de la Terre, qui pointe actuellement vers l'étoile polaire, décrit un cône autour de la perpendiculaire au plan de l'écliptique. Ce mouvement, appelé précession axiale, est très lent puisque l'axe reprend la même position tous les 26 000 ans. Cependant à cause de la rotation simultanée du grand axe de l'ellipse, la position de la Terre sur l'écliptique à chaque saison n'est pas rigoureusement la même tous les 26 000 ans.

prec_axe.gif

 

 

La combinaison de ces deux phénomènes modifie donc dans le temps la position de la Terre sur l'ellipse à un moment précis de l'année : la Terre ne se trouve pas toujours au même point de son orbite et sa distance au Soleil varie selon le moment de l'année. La position de l'équinoxe de printemps, par exemple, évolue dans le temps. On appelle longitude du périhélie, l'angle omega entre la direction du point vernal et le périhélie. La direction du point vernal représente la direction dans laquelle est vu le Soleil depuis la Terre à l'équinoxe de printemps.

Selon les variations de omega, on peut observer des variations climatiques :

  • Il y a 11 500 ans, au solstice d'été pour l'hémisphère Nord, la Terre était pratiquement au périhélie (omega = 270°) : les étés étaient plus chauds et les hivers plus froids.

omega_11500.jpg
 

 

  • Actuellement, dans l'hémisphère Nord, la situation est inversée : le solstice d'été a lieu à proximité de l'aphélie (omega = 103 °). On a donc des étés tempérés et des hivers assez doux.
omega_aujourdhui.jpeg

 

 Retour