Une altération de l’ADN

On observe ici une altération typique liée à l’action des UV :
La représentation en sphères 
montre que la molécule est localement détorsadée 
au niveau de A-A sur un brin 
et de T-T sur l'autre. 

Sur la représentation en batonnets, 
on constate que, à ce niveau les deux nucléotides T voisins 
ont établi des liaisons

Il en résulte la rupture des liaisons entre  un A et un T en vis à vis 
ce qui conduit à une désolidarisation locale des deux brins.

Lors de la première réplication de cet ADN (s’il n’est pas réparé), l’une des molécules d’ADN fille comportera C-T (au lieu de T-T), donc une mutation.