Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Se former / FormaSciences / Formasciences 2014 / Ateliers et Visites de Formasciences 2014

Ateliers et Visites de Formasciences 2014

2 groupes sur le campus de la Doua (Villeurbanne)

 

« Comment récupérer des calories sur les Data Center ? »
par Jean-Louis PERROT - IN2P3, Université de Lyon

 L'atelier comprend une présentation/discussion suivi d'une visite de la salle des machines et du système de refroidissement et de récupération de l'énergie. Le CC IN2P3 est un Centre de Calcul du CNRS dédié à la recherche fondamentale en physique des particules et en astrophysique. Il dispose de 27 000 coeurs (processeurs virtuels), de 26 Peta Octets de stockage de données automatisées (équivalent à une pile de 40 km de CD ROM), et d'un trafic de données supérieur à 10 Gbits/s en permanence avec l'extérieur grâce à 5 connexions en fibres optiques. Ce centre est constitué actuellement de 2 salles machines de 850 m2, et sa puissance électrique consommée avoisine les 1,5 MW, avec une disponibilité EDF de 6,6 MW. Cette consommation électrique produit une quantité de chaleur très importante, qui a besoin d'être évacuée, via de gros groupes froids. Le Centre possède 6 groupes froids allant chacun de 600 kW à 800kW (en puissance frigorifique). Une partie de cette chaleur est déjà récupérée pour le chauffage des locaux du site, via un groupe froid sur la 1ère salle machines. Les 3 groupes froids de la 2ème salle machines sont équipés d'un dispositif de récupération de chaleur, lequel est mis à la disposition des usagers du Campus (capacité de chauffer 10 000 m2 de bureaux).

 

Documents de la présentation

 

« Transferts thermiques et bilan énergétique d'un bâtiment »
par Frédéric KUZNIK  - CETHIL / INSA, Université de Lyon

 La consommation énergétique d'un bâtiment est intimement liée aux phénomènes de transferts de chaleur entre l'intérieur et l'extérieur de celui‐ci. L'atelier propose d'utiliser la simulation numérique afin d'étudier l'impact de certains phénomènes sur les consommations énergétiques ainsi que sur le confort des occupants. Le sujet d'étude est un immeuble de bureau dont le modèle numérique a déjà été créé. Il est alors proposé de modifier certains paramètres de ce modèle afin d'en évaluer et comprendre l'impact: l'orientation, la localisation, l'épaisseur d'isolant, la présence d'un pare soleil...

 

Dossier téléchargeable pour l'étude du bilan énergétique d'un bâtiment. Décompressez l'archive puis ouvrez le fichier « Questions burobatiment.pdf » qui indique la procédure à suivre.

4 groupes sur le site de l'IFE/ENS de Lyon

 

« Vers quelle transition énergétique ? »
par Henri SUREAU - retraité EDF

 Bilan provisoire du débat national sur la transition énergétique (DNTE), données, critères de choix et méthodologie de comparaison des scénarios d'évolution des mix énergétiques, application au système électrique.

 

Documents de la présentation

 

« Perspectives énergétiques du XXième siècle : La filière hydrogène»
par Souleymane KOLOGO - ALPHEA

 Présentation par un ingégnieur de l’ALPHEA, réseau européen et pôle de compétences sur l'hydrogène et ses applications. L’atelier permettra de répondre à des questions telles que : Quelles sont toutes les possibilités de la filière hydrogène ? Quelles sont les méthodes de production, de stockage et d'utilisation.

 Documents de la présentation

 

« Valorisation de la biomasse : des multiples usages non énergétiques de l'huile »
par Thierry CHARDOT - INRA-Agro Paris Tech

 Les huiles végétales ont été utilisées de manière quotidienne et depuis des temps immémoriaux (cuisine, éclairage par exemples). Elles ont été concurrencées depuis le vingtième siècle dans certains de leurs usages par des produits dérivés du pétrole. La composition des huiles est souvent complexe, et peut très fortement varier suivant les espèces végétales. Ainsi, certains composés des huiles peuvent remplacer des molécules d'origine pétrolières, permettant le développement d'une chimie verte utilisant du carbone d'origine renouvelable. Dans cet atelier, nous chercherons à savoir d'où viennent les huiles végétales, comment on les extrait et caractérise leurs composants, et verrons quels usages on peut imaginer. Je donnerai quelques exemples de manipes assez simples permettant de caractériser des graines oléagineuses, de l'huile...

 

« Proposition d'une méthodologie de production d'éthanol à partir de cellulose - Présentation détaillée des procédés de production de biocarburants»
par Damien HUDEBINE - IFP Energies nouvelles Solaize

 L’objectif de cet atelier est de fournir tout d’abord une méthodologie expérimentale simplifiée permettant de produire de l’éthanol à partir de cellulose en utilisant un cocktail enzymatique et une levure adaptés (éthanol dit de seconde génération). L’atelier sera complété par une description plus détaillée des procédés de production de biocarburants avec étude des procédés de fabrication et présentation de divers échantillons de biocarburants (intermédiaires et produits finaux).

 Documents de la présentation

 

Page d'accueil de FormaSciences 2014