Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL
Vous êtes ici : Accueil / Se former / FormaSciences / Formasciences 2018 / Résumés : Penser la ville au futur

Résumés : Penser la ville au futur

Comment prendre en compte l'environnement d'un bâtiment d'un point de vue expérimental ? Application au cas de l'utilisation de caméras thermiques.

  • Atelier « Adaptation de la ville aux changements climatiques : réaménagement de la rue Garibaldi à Lyon » par Frédéric SÉGUR, Responsable du Service Arbres et Paysage, Grand Lyon.

La Métropole de Lyon s’est engagée depuis quelques années à travailler sur l’adaptation de la ville aux changements climatiques, notamment par l’adoption d’un plan Climat et d’une charte de l’Arbre.

Cette adaptation de la ville porte concrètement sur 3 critères d’aménagement : l’eau (avoir une ville plus perméable), le végétal (retrouver de la nature et de l’ombrage et relier la végétation au cycle de l’eau pour augmenter l’évapotranspiration), l’albédo des matériaux (pour limiter l’accumulation de chaleur dans les sols minéraux).

Le projet de requalification de la rue Garibaldi combine ces trois approches et fait également l’objet d’un suivi analytique par des scientifiques avec des séries de capteurs destinés à mieux quantifier les contributions des choix de projet pour la lutte contre l’effet de chaleur urbain.

L’objectif de l’atelier sera de voir comment une opération d’aménagement urbain tente de répondre à des problématiques de sociétés et peut également servir de base à des études pédagogiques thématiques (biologie, physique, mathématiques…) ou transdisciplinaire, car l’approche se doit finalement d’être globale.

L'atelier s'appuiera sur la démarche de projet Marguerite* autour des utopies urbaines. Suivant un dispositif mis en place au lycée Maurice Ravel en histoire-géographie (Paris, 20ème, Mme Coquelin), les enseignants seront amenés à imaginer leur utopie urbaine et à créer la façon dont la ville de demain compose avec l'agriculture et de l'alimentation en faveur de plus de justice sociale (exemple de l'agriculture hydroponique).

Marguerite* est un projet en collège-lycée de sensibilisation des adolescents à l'agriculture et à l'alimentation. Un réseau d'enseignants, de chercheurs, d'étudiants, d'élèves, participent à travers les thématiques alimentaires et agricoles à la construction de sociétés plus inclusives.

http://marguerite.ens-lyon.fr

Cet atelier a pour but de partager les ressources, les projets mis en place au cours du projet « Climat et météo, Tremplin des sciences »

Le point d'entrée de l'atelier sera la présentation du projet construit en partenariat avec la métropole de Lyon et le rectorat de Lyon : 7 collèges bénéficient actuellement d'une station météorologique connectée au réseau internet (5 autres en cours).

L'objectif scientifique est le suivi des données météorologiques de la ville intra-muros ;
L'objectif pédagogique est la compréhension des phénomènes météorologiques, le lien avec  les valeurs mesurées dans un réseau et de la différence météo/climat ;
L'objectif d’éducation à la citoyenneté est la sensibilisation des élèves sur les données ouvertes ("open-data") et leur contribution dans le cadre de l'adaptation au changement climatique.

Nous présenterons un exemple d'utilisation des données en lien avec la situation météorologique de la semaine et les ressources du projet tremplin, notamment l'analyse d’images satellites.

Nous présenterons également le volet du projet permettant l'apprentissage du codage avec des nano-ordinateurs RaspberryPi.

 

Retourner sur la page Programme FormaSciences 2018

Retourner sur la page d'accueil FormaSciences 2018