Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL
Vous êtes ici : Accueil / Programmes / Programme de SVT - Terminale S

Programme de SVT - Terminale S

Par jfcarion, publié 20/01/2012, Dernière modification 24/11/2017
La page et le tableau sont en cours de construction.

Bulletin officiel spécial n°9 du 30 septembre 2010

Thème 1. La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant

Thème 1 - A

Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique
Ce thème s’appuie sur les connaissances acquises en collège et en classe de seconde sur la molécule d’ADN.
Il s’agit de comprendre comment la réplication et la mitose permettent une reproduction cellulaire conforme. Toutefois,la fragilité de la molécule d’ADN - notamment lors de la réplication - est source de mutation, cause de variation génétique.
Les mécanismes de transcription et traduction expliquent l’équipement protéique des cellules.

Connaissances Ressources ACCES
Reproduction conforme de la cellule et réplication de l’ADN

 

 

 

 

Variabilité génétique et mutation de l’ADN

 

 

L’expression du patrimoine génétique

 

 

 

 

Thème 1 - B

La tectonique des plaques : l’histoire d’un modèle
Les grandes lignes de la tectonique des plaques ont été présentées au collège. Il s’agit, en s’appuyant sur une démarche historique, de comprendre comment ce modèle a peu à peu été construit au cours de l’histoire des sciences et de le compléter. On se limite à quelques étapes significatives de l’histoire de ce modèle.
L’exemple de la tectonique des plaques donne l’occasion de comprendre la notion de modèle scientifique et son mode d’élaboration. Il s’agit d’une construction intellectuelle hypothétique et modifiable. Au cours du temps, la communauté scientifique l’affine et le précise en le confrontant en permanence au réel. Il a une valeur prédictive et c’est souvent l’une de ces prédictions qui conduit à la recherche d’un fait nouveau qui, suivant qu’il est ou non découvert, conduit à étayer ou modifier le modèle. La solidité du modèle est peu à peu acquise par l’accumulation d’observations en accord avec lui. Les progrès techniques accompagnent le perfectionnement du modèle tout autant que les débats et controverses.
NB - À partir de l’exemple de la tectonique des plaques, les élèves seront conduits à comprendre quelques caractéristiques du mode de construction des théories scientifiques.
 

Connaissances Ressources ACCES
La naissance de l’idée
 

 

 

L’interprétation actuelle des différences d’altitude moyennes entre les continents et les océans
   
L’hypothèse d’une expansion océanique et sa confrontation à des constats nouveaux
 

 

Le concept de lithosphère et d’asthénosphère
   
Un premier modèle global : une lithosphère découpée en plaques rigides

 

 
Le renforcement du modèle par son efficacité prédictive
   
L’évolution du modèle : le renouvellement de la lithosphère océanique
   

 

Programmes officiels B.O spécial n°8 du 13 octobre 2011

Thèmes - Notions du programme

Ressources proposées dans ce site

Thème  1 - A : Génétique et Evolution

4 - Un regard sur l'évolution de l'Homme

  [...] Homme et chimpanzé partagent un ancêtre commun récent. Aucun fossile ne peut être à coup sûr considéré comme un ancêtre de l'homme ou chimpanzé. [...]

  • L'âge d'Orrorin 

Thème  1-B : Le domaine continental et sa dynamique

1 - La caractérisation du domaine continental : lithosphère continentale, reliefs et épaisseur crustale

  • La lithosphère est en équilibre (isostasie) sur l'asthénosphère. Les différences d'altitude moyenne entre les continents et les océans s'expliquent par des différences crustales.

 

 

  • [...] L'âge de la croûte océanique n'excède pas 200 Ma, alors que la croûte continentale date par endroits de plus de 4 Ga. Cet âge est déterminé par radiochronologie.

  (Déterminer un âge en utilisant la méthode de la droite isochrone)

  • Les mouvements verticaux de la lithosphère en Scandinavie

 

  • "Des différences entre les chaînes de montagnes récentes et les massifs anciens"  (profondeur variable du Moho)

  • La datation isotopique

2 - La convergence lithosphérique : contexte de la formation des chaînes de montagnes

  Les chaînes de montagnes présentent souvent les traces d'un domaine océanique disparu (ophiolites) et d'anciennes marges continentales passive. La "suture" de matériaux océaniques résulte de l'affrontement de deux lithosphères continentales (collision). Tandis que l'essentiel de la lithosphère continentale continue de subduire, la partie supérieure de la croûte s'épaissit par empilement de nappes dans la zone de contact entre les deux plaques.

  Les matériaux océaniques et continentaux montrent les traces d'une transformation minéralogique à grande profondeur au cours de la subduction.

  La différence de densité entre l'asthénosphère et la lithosphère océanique âgée est la principale cause de la subduction. En s'éloignant de la dorsale la lithosphère océanique se refroidit et s'épaissit. L'augmentation de sa densité au-delà d'un seuil d'équilibre explique son plongement dans l'asthénosphère. En surface, son âge n'excède pas 200 MA.

  • "Géologie globale"  (.kmz)

 

  • Convergence et zones de subduction

- "Une zone de subduction : le Japon"

- "Etude des marges actives en subduction"

- "Une zone de subduction : Vanuatu"   (kmz)

3 - Le magmatisme en zone de subduction : une production de nouveaux matériaux continentaux

  Dans les zones de subduction, des volcans émettent des laves souvent visqueuses associées à des gaz et leurs éruptions sont fréquemment explosives.

  La déshydratation des matériaux de la croûte océanique subduite libère de l'eau qu'elle a emmagasinée au cours de son histoire, ce qui provoque la fusion partielle des péridotites du manteau sus-jacent.

  Si une fraction des magmas arrive en surface (volcanisme), la plus grande partie cristallise en profondeur et donne des roches à texture grenue de type granitoïde. Un magma, d'origine mantellique, aboutit ainsi à la création de nouveau matériau continental.

Actualisation des connaissances

• Magmatisme et subduction

Activités pédagogiques

• Un travail collaboratif autour du magmatisme des zones de subduction

4 - La disparition des reliefs

  Les chaînes de montagnes anciennes ont des reliefs moins élevés que les plus récentes. On y observe à l'affleurement une plus forte proportion de matériaux transformés et/ou formés en profondeur. les parties superficielles des reliefs tendent à disparaître.

  Altération et érosion contribuent à l'effacement des reliefs.

  Les produits de démantèlement sont transportés sous forme solides ou solubles, le plus souvent par l'eau, jusqu'en des lieux plus ou moins éloignés où ils se déposent (sédimentation).

  Des phénomènes tectoniques participent aussi à la disparition des reliefs.

  L'ensemble de ces phénomènes débute dès la naissance du relief et constitue un vaste recyclage de la croûte continentale.

 Actualisation de connaissances

  • L'eau, agent d'érosion

  • Disparition des reliefs et phénomènes d'extension

Activités pédagogiques

  • Des différences entre les chaînes de montagnes récentes et les massifs anciens

  • Transport et sédimentation des particules

  • La disparition des reliefs en Himalaya

  • Mécanismes au foyer (application Géosciences-3D)

Thème  2-A : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

   La température croît avec la profondeur (gradient géothermique) ; un flux thermique atteint la surface en provenance des profondeurs de la Terre (flux géothermique). gradients et flux varient selon le contexte géodynamique.

  [...]

  A l'échelle globale, le flux sort dans les dorsales est associé à la production de lithosphère nouvelle ; au contraire, les zones de subduction présentent un flux faible associé au plongement de la lithosphère âgée devenue dense. La Terre est une machine thermique.  [...]

Actualisation de connaissances

  La géothermie

Activités pédagogiques

  • "Dorsales" (.kmz)

→ fichier sur le flux thermique océanique.

  • "Etude de 2 ressources géothermiques en France : Alsace et Bouillante"

  • "La géothermie est-elle utilisable dans le nord-est de la France ?"

  • "Ressource géothermique de Bouillante"

 

Thème 2 - Enjeux planétaires contemporains

Thème 2 - A

Tectonique des plaques et géologie appliquée
L’objectif est de montrer que le modèle de la tectonique des plaques présente un intérêt appliqué. Sans chercher à donner une vision naïve selon laquelle toute application géologique pratique nécessite les concepts de la tectonique des plaques, on choisira un exemple permettant de montrer que, parfois, ce modèle permet de comprendre les conditions d’existence d’une ressource exploitable.
L’exemple sera choisi de façon à introduire quelques idées concernant une histoire sédimentaire compréhensible dans le cadre du modèle de la tectonique des plaques.
Deux possibilités sont proposées, l’une d’approche locale, l’autre plus globale. Le professeur choisira de traiter au moins l’une de ces deux approches.

Connaissances Ressources ACCES
Première possibilité : tectonique des plaques et recherche d’hydrocarbures
Le choix est fait de s’intéresser à un champ pétrolifère ou gazier situé dans un bassin de marge passive pour comprendre les principaux facteurs qui conditionnent la formation des gisements. En s’appuyant éventuellement sur ce qui aura été étudié en seconde, il s’agit d’expliciter le constat fait alors : les gisements d’hydrocarbures sont rares et précisément localisés.
   
Deuxième possibilité : tectonique des plaques et ressource locale
   

Thème 2 - B

Nourrir l’humanité
Le thème Nourrir l’humanité prolonge l’approche globale de l’agriculture conduite en seconde. Pour cela, il nécessite la présentation de quelques grandes notions concernant les écosystèmes et leur fonctionnement. Par comparaison, l’étude d’une culture permet de comprendre la conception, l’organisation et le fonctionnement d’un agrosystème ; celle d’un élevage amène l’idée d’impacts écologiques différents selon les agrosystèmes. Enfin, ce thème permet de mettre en relation les pratiques alimentaires individuelles et les problématiques de gestion de l’environnement telles que les sciences de la vie et de la Terre permettent de les aborder scientifiquement.

Connaissances Ressources ACCES
La production végétale : utilisation de la productivité primaire
 

 

La production animale : une rentabilité énergétique réduite
   
Pratiques alimentaires collectives et perspectives globales
Les pratiques alimentaires sont déterminées par les ressources disponibles, les habitudes individuelles et collectives selon les modes de consommation, de production et de distribution. Le but de cette partie est de montrer en quoi les pratiques alimentaires individuelles répétées collectivement peuvent avoir des conséquences environnementales globales.
   

Thème 3 - Corps humain et santé

Thème 3 - A

Féminin, masculin
L’étude de la sexualité humaine s’appuie sur les acquis du collège. Dans une optique d’éducation à la santé et à la responsabilité, il s’agit de comprendre les composantes biologiques principales de l’état masculin ou féminin, du lien entre la sexualité et la procréation et des relations entre la sexualité et le plaisir. Ces enseignements gagneront à être mis en relation avec d’autres approches interdisciplinaire (philosophie) et/ou intercatégorielle (professionnels de santé). Il s’agit d’aider l’élève à la prise en charge responsable de sa vie sexuelle.

Connaissances Ressources ACCES
Devenir femme ou homme
   
Sexualité et procréation

 

 
Sexualité et bases biologiques du plaisir
   

Thème 3 - B

Variation génétique et santé
L’Homme aussi bien que les microorganismes infectieux susceptibles de l’attaquer présentent une forte variabilité génétique issue de mutations et conservée au cours des générations. Ces variations présentent des implications en matière de santé : les hommes ne sont pas « génétiquement égaux devant la maladie » et l’évolution rapide des microorganismes pose des problèmes en termes de prévention et de traitement. En outre, on insiste sur le fait qu’en général, le développement d’une maladie ou la mise en place d’un phénotype dépend de l’interaction complexe entre le génotype et l’histoire personnelle.

Connaissances Ressources ACCES
Patrimoine génétique et maladie

 

 

   
Perturbation du génome et cancérisation
   
Variation génétique bactérienne et résistance aux antibiotiques
   

 

Thème 3 - C

 


De l’oeil au cerveau : quelques aspects de la vision
Les notions d’optique de la vision sont étudiées en physique, ainsi que quelques données essentielles sur la lumière et la couleur. Sans chercher à proposer une étude exhaustive de la physiologie de la vision, cette thématique est abordée selon trois approches qui associent des aspects scientifiques et des implications en matière de santé.

Connaissances Ressources ACCES
Le cristallin : une lentille vivante
   
Les photorécepteurs : un produit de l’évolution

 

 

Cerveau et vision : aires cérébrales et plasticité