Document Actions

Tâche complexe - méthodologie

par Agnès Rivière last modified 13 Apr 2011 17:46

Voici quelques conseils méthodologiques pour appréhender une tâche complexe. Il est utile pour le professeur de les avoir à l'esprit lorsqu'il conçoit son activité mais aussi éventuellement pour créer une fiche-outil à destination des élèves.

1) Déterminer précisément la partie du cours concernée par la tâche.

Il faut impérativement inciter les élèves à faire le lien entre la tâche complexe et le cours, ça semble aller de soi pour les professeurs, mais pas pour les élèves!

2) Repérer les documents proposés et vérifier si on est autorisé à utiliser le cours, un dictionnaire, un moteur de recherche...

Quand on met à disposition des élèves des documents, ils ont tendance à oublier qu'il existe d'autres sources documentaires!

3) Se poser des questions.

Pour résoudre le problème, il va falloir répondre à une série de questions intermédiaires.

Au collège, il peut-être utile pour chaque question que l'élève se pose, qu'il la rédige et qu'il identifie le ou les documents qui contiennent des éléments de réponse. Si l'élève n'est pas capable de répondre à sa question, c'est le moment pour lui de demander une aide au professeur.

Exemples de questions intermédiaires que mes élèves se sont posées pour résoudre le problème "Quel est le lien entre l'activité volcanique de la région et la formation simultanée du lac d'Aydat". (activité 3 - Journée SVT 2011)

  • Quelle est l'activité volcanique de la région? Le document permettant de répondre à cette question est la carte au 1/25000ème "Volcanologie de la Chaîne des Puys".

Réponse: A proximité du lac d'Aydat on remarque la présence d'une coulée de lave dont le tracé croise celui de la Veyre.

  • Dans quelle direction s'écoule la Veyre? Le document permettant de répondre est le fichier "Rivières", mais pour cela il faut prendre de l'altitude et repérer où se trouve la source de cette rivière.

Pour répondre à cette question, la grande majorité des élèves est induite en erreur par le tracé de la Veyre, mais environ un élève sur dix à quand même l'idée de chercher la source du cours d'eau. Ce point nécessite une aide ou coup de pouce.

Réponse: La Veyre s'écoule de telle façon que le lac d'Aydat est situé en amont par rapport à la coulée de lave.

  • De quelles façons un lac peut-il se former? Les élèves peuvent aller faire des recherches sur internet ou, par gain de temps, on peut mettre à leur disposition des documents présentant les différents lacs observables dans la Chaîne des Puys, ainsi qu'un texte explicatif quant à leur formation.

 Réponse: Le lac d'Aydat n'est pas un lac de type maar car il n'est pas circulaire, par contre il est en amont d'une coulée de lave, on peut donc supposer que la coulée a fait barrage.

  • Le lac de la Cassière peut-il avoir la même origine?

Réponse: Le lac de la Cassière n'est pas en amont mais en aval de la coulée, il ne s'agit donc pas d'un lac de barrage comme le lac d'Aydat. Il n'est pas circulaire, ce n'est pas non plus un maar.

Beaucoup d'élèves ont voulu trouver l'origine exacte du lac de la Cassière car pour eux, dire qu'il n'est pas comme celui d'aydat n'était pas une "réponse"! Le lac de la Cassière a une origine beaucoup plus complexe et mal connue, on peut cependant proposer aux élèves de poursuivre leur investigation sous forme d'un travail de recherche à faire à la maison ou au CDI.

Remarque: La formulation des questions intermédiaires en groupe peut-être une bonne méthode pour initier les élèves à la tâche complexe en vue d'une séance où ils auront plus d'autonomie, sur un sujet un peu similaire.

Cette formulation des questions intermédiaires est aussi un moyen pour le professeur de cerner de quelles aides ses élèves pourraient avoir besoin. C'est aussi un éducatif pour le professeur !

4) Utiliser les aides.

Il n'est pas aisé de deviner à l'avance les questions que les élèves vont se poser! Le risque avec les aides déjà prêtes c'est de ramener l'élève dans un cheminement intellectuel qui n'est pas le sien mais celui du professeur! L'objectif n'étant pas de transformer une tâche complexe en une succession de tâches simples.

Il est donc parfois préférable de fournir des aides, à la demande, mais uniquement en réponse à une question précise et bien formulée. Cela vous évitera les demandes d'aide de type "Je ne comprends pas!".

Pour répondre à ces questions, le professeur aura pris soin de regrouper un ensemble de documents aussi variés que possible pouvant aider les élèves.

5) Répondre au problème posé.

Il est important de rappeler aux élèves que pour rédiger cette réponse, ils doivent utiliser chaque réponse intermédiaire et citer les documents.

 

 

Personal tools