Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / EDD / Programme de recherche SECCI / Résumé du projet SECCI

Résumé du projet SECCI

Contexte scientifique:

 

Nous vivons dans une société mue par l’impératif de la connaissance dans laquelle la communauté scientifique a charge d’expertiser des domaines de recherche porteurs de « questions vives » qui engagent des choix de société décisifs pour la génération présente et pour celles à venir.

Plus que tout autre « question socialement vive », la notion de Développement Durable (DD) bouscule le consensus académique de la recherche et donne une puissante dimension sociale et politique au discours et aux pratiques scientifiques : registres d’arguments, vison du monde, légitimité de ses acteurs, interdisciplinarité, complexité des objets d’étude, ouverture sur des partenariats avec des non -scientifiques. Cette relation nouvelle de synergie entre la science et la société apportée par le DD fait de son éducation un enjeu important non seulement à l’école mais aussi dans la formation du citoyen tout au long de sa vie. Car il s’agit de construire et d’entretenir les compétences qui permettront aux jeunes citoyens d’appréhender correctement les savoirs émergents non stabilisés et les discours contradictoires, pour qu’ils puissent se forger une opinion personnelle et raisonnée et réunissent les meilleures chances d’agir positivement sur le monde.

Le DD sur le mode d’une « éducation à » (EDD) est généralisé à l’école depuis 2004. Par ailleurs, il fait l’objet de nombreuses rencontres citoyennes. Mais sa mise en œuvre pose nombre de questions tant elle suppose une transformation des enjeux, des processus et des conditions d’enseignement et d’acquisition. Dans ce contexte de nouveauté, les enseignants et les médiateurs sollicitent donc régulièrement la communauté scientifique sur le sens à donner à l’EDD. Faut-il transmettre des contenus, des valeurs, des opinions, lesquels et comment ? Les chercheurs, de leur côté, affirment leur volonté de mettre en partage le concept de DD, mais ils s’interrogent sur la plus ou moins grande proximité entre leur évaluation du concept et les spécificités du travail éducatif. Quelles sont les stratégies de communication et d’apprentissage à développer qui éclairent sur les débats et les positions de la communauté scientifique dans la problématique du DD ?

Les nouveaux défis portent sur la mise en synergie des experts scientifiques et des acteurs d'éducation pour transmettre les conceptions du DD et les questions non résolues qu’il soulève.

 

Descriptif du projet:

 

Notre projet de recherche concerne l’observation et le questionnement de groupes de travail multi professionnel qui mettent en oeuvre un apprentissage au DD. Nous considérerons ces groupes comme des espaces collaboratifs dont les élaborations sont soumises à différentes ressources qui sont les nouvelles injonctions sociales et politiques, le champ des recherches scientifiques lui-même en réflexion et les contraintes du système éducatif liées aux conditions de l’apprentissage, aux contingences locales et à l’espace institutionnel. Un corpus d’observation sera constitué et mis à la disposition des chercheurs en sociologie pour une analyse profonde. Nous ferons une analyse préliminaire du corpus où l’on questionnera sur la place particulière du chercheur scientifique (représentation, posture, contrat et rapport aux savoirs) et sur l’adéquation entre la réalité de sa participation, les attentes des éducateurs et les conditions de mise en œuvre.

Ce projet sera mené conjointement avec l’équipe ACCES de l’Institut National de Recherche Pédagogique (INRP), le centre de recherche de Versailles de l’Institut National de Recherche Agronomique (INRA), l’UMR ICAR de l’Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines (Ens-LSH), l’UMR STEF à l’Ens-Cachan, l’Ecole Nationale de Formation Agronomique (ENFA). Ces partenaires, compte tenu de leurs activités professionnelles et de leurs engagements dans des situations d’enseignement/apprentissage des savoirs scientifiques sauront mobiliser les compétences nécessaires pour mener à bien ce projet.
 

Résultats attendus:

 

Le projet de recherche que nous allons mettre en oeuvre permettra de mener une investigation empirique sur l’état de convergence entre les enjeux scientifiques et éducatifs des chercheurs et des enseignants dans la perspective de l'EDD, et sur les conditions de mise en commun des ressources dans des projets participatifs, dans l’enseignement disciplinaire classique et l’exercice de la co-disciplinarité.

 

La construction d’un corpus d’observation constitué d’enregistrements audio-visuels, de documents de travail, et de documents administratifs constituera un fonds d’étude interactif. L’analyse de la participation du chercheur sera à la base d’un atelier pluridisciplinaire ouvert à d’autres acteurs dans lequel l’état de recouvrement entre les contingences de recherche et d’éducation sera précisé. Cet ensemble permettra de tester d'une part les représentations initiales sur l'EDD, et d'autre part l'évolution qu'elles peuvent subir grâce à un accompagnement collaboratif. L’outil que constituera cet ensemble acquerra ainsi une dimension prospective, véritable cahier des charges, pour proposer des recommandations préalables à la mise en place de circuits opérationnels recherche/enseignement/société d’éducation autour d’un concept réfléchi de DD.