Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL

Apports des cellules du mollusque aux chloroplastes

Par salame — Dernière modification 29/09/2017 13:36


Les chloroplastes sont des organites dont la structure est très complexe et dont les constituants, notamment les protéines associées aux pigments chlorophylliens dans les membranes des lamelles sont constamment renouvelées.

Ces organites possèdent de l’ADN (une molécule d’ADN circulaire de 115.341 paires de nucléotides pour l’ADN chloroplastique de l’algue Vaucheria). Cet ADN est le support de gènes codant pour des protéines chloroplastiques impliquées dans la photosynthèse.

 

Cependant la majorité des protéines chloroplastiques sont codées par des gènes situés dans le noyau. Ces protéines sont synthétisées au niveau des ribosomes cytoplasmiques puis adressées aux chloroplastes

PsbO est une protéine chloroplastique constamment renouvelée, indispensable à la photosynthèse. Elle est codée par un gène présent chez tous les organismes photosynthétiques, situé normalement dans le noyau des cellules et absent du règne animal.

Avec l’objectif de rechercher la cause de la longévité fonctionnelle des chloroplastes dans les cellules de l’Elysia, les chercheurs, ont séquencé le génome chloroplastique de l’algue et identifié les gènes présents, pour voir notamment si le gène PsbO s’y trouvait.

Ils ont recherché aussi ce gène dans l’ADN nucléaire de l’algue et déterminé sa séquence. Enfin, ils ont cherché si ce gène était présent dans l’ADN du mollusque et pour cela, ils ont extrait l’ADN de mollusques à jeun depuis plusieurs mois et d’œufs.

Vous disposez des résultats de leurs recherches.

Les gènes chloroplastiques de l'algue Vaucheria

 

Vaucheria-cpdna.jpg

Cliquer sur l'image pour agrandir.


Les séquences moléculaires

La séquence du gène PsbO nucléaire de l'algue, la séquence du gène PsbO situé dans l'ADN extrait d'un mollusque adulte, du gène Psbo situé dans l'ADN d'oeufs du mollusque.