Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL

Histoire évolutive de la pigmentation de la peau humaine

Par salame — Dernière modification 14/03/2021 17:10
Des informations de base sur les cellules responsables de la pigmentation de l’épiderme et des variations de la couleur de la peau des humains.

Présentation du dossier

Ce dossier comprend :

  - Des informations de base sur les cellules responsables de la pigmentation de l’épiderme et des variations de la couleur de la peau des humains.

- Des données (séquences et documents) sur la variabilité des principaux gènes impliqués dans la pigmentation de la peau. Il ne s’agit pas de gènes dont les allèles mutés sont à l’origine d’une absence totale de pigmentation (albinisme) comme celui de la tyrosinase, mais de gènes dont la variabilité allélique est cause de la diversité des phénotypes de la couleur de la peau. Le déterminisme génétique de la couleur de la peau est complexe faisant intervenir de nombreux gènes dont les interactions sont encore mal élucidées. La communauté scientifique est unanime pour reconnaître l’importance des gènes retenus dans ce dossier, gènes dont l’implication a été mise en évidence durant les années 2000.

- Des données et arguments sur l’évolution de la couleur de la peau dans la lignée humaine depuis l’ancêtre commun à l’Homme et au Chimpanzé jusqu’aux populations humaines actuelles. L’accent est bien sûr mis sur l’évolution de la peau au cours de l’histoire des Homo sapiens.

- Des données relatives à l’action de la sélection naturelle sur l’évolution de la pigmentation de la peau, sélection qui aboutit à adapter la couleur de la peau humaine aux caractéristiques de l’environnement où vivent les différentes populations. Le facteur d’environnement qui a joué un rôle majeur en tant que facteur de sélection est l’intensité des UVA et UVB du rayonnement solaire rencontré par les diverses populations humaines.

- Des données sur la façon dont un facteur d’environnement (l’alimentation), en agissant sur l’expression d’un gène de la pigmentation, peut entraîner une variabilité phénotypique sans modifier pour cela la séquence nucléotidique du gène. Il s’agit là du domaine de l’épigénétique dont l’importance est de plus en plus reconnue.

Des utilisations possibles dans les trois classes du second cycle 

Un bon support pour sensibiliser à la façon dont la science fonctionne, notamment une science historique

Mise au point sur les aspects cellulaires de la pigmentation de la peau

Les aspects génétiques de la variabilité de la pigmentation de la peau humaine

Le polymorphisme de la séquence codante du gène SLC24A5

Le polymorphisme de la séquence du gène MC1R

D'autres gènes impliqués dans la variation de pigmentation de la peau humaine

Facteurs de sélection dans la pigmentation de la peau humaine

Mots-clés associés :