Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL

La structure de la peau et les cellules pigmentaires de l’épiderme

Par salame, publié le 18/08/2012, mise à jour le 18/07/2016

Notions générales sur les mécanismes cellulaires de la pigmentation de la peau

La peau dont l’épaisseur varie entre 1,5 et 4 mm suivant les régions du corps, comprend deux tissus, l’épiderme, en surface, recouvrant le derme. L’épiderme non vascularisé est pigmenté et c’est de lui que dépend la couleur de la peau. Le derme est vascularisé et cette irrigation sanguine apporte les nutriments et le dioxygène nécessaires à la vie des cellules épidermiques et dermiques.

Peau - vue d’ensemble.jpg

Coupe de peau fixée et colorée. On distingue notamment la couche cornée de l'épiderme. Source Cours Hôpital de Lyon.

Peau - vue d’ensemble-2.jpg

Schéma d'une coupe de peau. Websanté.

L’épiderme comprend deux types de cellules, les kératinocytes et les mélanocytes. Les kératinocytes, cellules épidermiques jointives, sont distribués en plusieurs couches. Les cellules de la couche basale, à la frontière avec le derme, se divisent sans cesse et assurent le renouvellement de l’épiderme. Les cellules constamment produites sont repoussées peu à peu vers la surface. Au cours de ce trajet les kératinocytes synthétisent de plus en plus de kératine et finalement ils deviennent des cellules mortes aplaties pleines de kératine ; cela forme la couche cornée de l’épiderme.

 

Structure de l’épiderme-2.jpg

Source Planète GAIA.

Les mélanocytes sont situés à la base de l’épiderme. Ce sont eux qui synthétisent des pigments désignés globalement par le terme de mélanines dans des organites appelés mélanosomes.  Le mélanocyte est une cellule présentant des prolongements, appelés dendrites, qui entrent en contact avec les kératinocytes. Chaque mélanocyte est ainsi en contact avec une quarantaine de kératinocytes auxquels il transfère ses mélanosomes. La coloration de la peau est donc due à deux types de cellules : les mélanocytes producteurs de mélanine, et les kératinocytes, cellules receveuses et accumulatrices de mélanine.

 Mélanocytes-Kératinocytes.jpg

Source Médecine Science

Mélanocytes.jpg

Mélanocyte isolé observé au microscope optique, présentant de nombreuses extensions (dendrites) où s'accumulent les mélanosommes.

Source Médecine Science

Les mélanocytes synthétisent en proportions variables suivant les types de peau, deux grands types de mélanine : l’eumélanine brun noirâtre, et la phéomélanine, pigment jaune orangé.