Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL

Proto-oncogène et oncogène chez l'Homme

Proto-oncogène et oncogène chez l'Homme

 

- L'expérience de transfection

Le phénotype cancéreux se transmet au cours de la division cellulaire ce qui suggère un déterminisme génétique du caractère malin. Le cancer serait ainsi une maladie cellulaire d'origine génétique. Pour tester cette hypothèse, le protocole expérimental utilisé au début des années 80 est celui de la transfection illustré schématiquement par la figure ci-dessous.

 

testadn.png

D'après : IMGT Web Ressources

Cette expérience a été réalisée initialement à partir d'ADN extrait de cellules d'un cancer de la vessie chez l'Homme. La même expérience a été réalisée à partir de l'ADN extrait de cellules saines humaines.

Les chercheurs ont ensuite isolé et séquencé le gène qui était transformant dans l'extrait d'ADN tumoral et recherché ce même gène dans l'ADN normal (gène KRAS). On dispose de la séquence de ce gène dans les cellules humaines normales et cancéreuses.

icone anagène..jpg Fichier c-kras cellule normale - c-kras cellule cancéreuse.edi


 - Les propriétés de la protéine Kras normale et mutée

 Ci-dessous sont représentés les deux états de fonctionnement de la protéine Kras suivant qu'elle reçoit ou non des signaux de croissance.

 KRAS1 - Etat passif.jpg

KRAS2 - Etat actif.jpg

Ci-dessous, on a représenté l'activité de la protéine Kras mutée qu'il y ait ou non des signaux de croissance.

Kras toujours active.jpg

 

GDP RAS est la forme inactive de la protéine KRAS
GTP RAS est la forme active active de la protéine KRAS normale ou mutée
La cascade Raf, Erks est une voie de signalisation qui, normalement, relaie le signal capté en surface au niveau membranaire jusqu'au noyau.

Dans la cellule normale, on n'a pas représenté le mécanisme qui permet de passer de la forme active à la forme inactive. Ce retour n'a pas lieu dans une cellule cancéreuse où le gène KRAS est oncogénique


.