Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL

Pour aller plus loin : la tolérance centrale

Par Sylvie Fanfano, publié le 22/12/2014, mise à jour le 09/01/2018

 

Dans le thymus, lorsque les thymocytes achèvent de générer leur TCR, ils expriment à la fois les molécules CD4 et CD8. Ces thymocytes doubles positifs sont programmés pour mourir par apoptose. Seuls ceux recevant un signal de la part de leur TCR survivront. Dans le cortex thymique, les thymocytes entrent en contact avec des cellules de l’épithélium thymique qui expriment des molécules du CMH-I et CMH-II. Seuls les thymocytes dont le TCR est capables de reconnaître le CMH reçoivent le message de survie et sont ainsi sélectionnés positivement. La sélection est donc ici positive.

Les thymocytes doubles positifs perdent ensuite un des deux marqueurs (CD4 ou CD8). Ils entrent alors en contact avec des DC qui expriment de grandes quantités de molécules de CMH-I et de CMH-II chargées de peptides du soi. Les TCR reconnaissant les complexes CMH-peptide du soi avec une forte affinité envoient un signal induisant l’apoptose du LT alors que si l’affinité est faible le LT survit. C’est donc une sélection ici négative. Cependant, certains LT auto-réactifs peuvent échapper à cette sélection négative par l’absence de certains peptides du soi.

La tolérance périphérique est un deuxième niveau permettant la tolérance au soi.

Retour à la fiche "Les cellules dendritiques"