Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Immunité et vaccination / Thématiques / Cellules immunes et organes lymphoïdes / Fiches cellules immunitaires / Pour aller plus loin : lyse des cellules tumorales ou infectées par des virus

Pour aller plus loin : lyse des cellules tumorales ou infectées par des virus

 

YB = lignée cellulaire de myélome B de rat

Référence : « Inhibitory receptors alter natural killer cell interactions with target cells yet allow simultaneous killing of susceptible targets », Eriksson M et al, Journal of Experimental Medicine, 1999.

 

 

Pour les NK : on ne visualise pas leur contour mais leurs noyaux sont marqués par le DAPI et apparaissent en bleu. Des anticorps anti-perforine couplés à du FITC permettent de détecter en vert la perforine dans le cytoplasme mais le contour des granules cytotoxiques n’est pas visible. La deuxième photo permet d’observer la relocalisation des granules cytotoxiques au niveau de la synapse immunologique, point de contact entre la cellule NK et la cellule cible.

Figure modifiée de l’article : « Syk regulation of phosphoinositide 3-kinase-dependent NK cell function », Jiang K et al, Journal of Immunology, 2002