Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL

L'entrée du VIH dans les cellules cibles

Par alain pothet - nathalie noris — Dernière modification 29/09/2017 15:55

La première étape d'une infection par le VIH est l'attachement puis l'entrée du VIH dans la cellule cible. Le VIH infecte les cellules qui portent l'antigène CD4 à leur surface (cellules T, mais aussi monocytes et certaines autres cellules). En effet, il se produit une interaction de haute affinité entre la protéines gp120 de l'enveloppe virale et le marqueur membranaire CD4 de la cellule cible. La liaison gp120/CD4 n'est toutefois pas suffisante pour assurer la pénétration du VIH : l'expression de corécepteurs membranaires présents sur les lymphocytes T4 et sur les monocytes est nécessaire à cette pénétration. Ce corécepteur est la molécule CXCR4 (également appelée fusine) dans le cas des lymphocytes T4 ; il s'agit de la molécule CCR5 dans le cas des monocytes ou des macrophages. De fait, il existe plusieurs souches de VIH : les souches qui utilisent le corécepteur CCR5 et infectent donc les monocytes et les macrophages (souches à tropisme M) et les souches qui utilisent le corécepteur CXCR4 et infectent donc les lymphocytes T4 (souches à tropisme T).

attach.jpg

L'étude approfondie de la protéine gp120 de l'enveloppe virale a permis d' identifier une région appelée boucle V3 qui joue un rôle dans le choix des corécepteurs utilisés par le virus. Une différence d'un seul acide aminé dans cette boucle de la gp120 pourrait être suffisante pour déterminer le corécepteur utilisé.

La figure ci-après résume les étapes de l'entrée du virus dans un lymphocyte T4 :

entree.jpg

(1) : la glycoprotéine gp120 de l'enveloppe du virus se lie au CD4 de la cellule cible

(2) : le domaine fusiogène de la gp41 et le CXCR4, corécepteur lié à une protéine G de la membrane de la cellule cible, médient la fusion

(3) : la nucléocapside, contenant le génome viral et les enzymes, pénètre dans la cellule cible