Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL

Antibiogrammes et antibiorésistance : le corrigé

Par Anne Florimond Dernière modification 02/10/2020 17:59

LES RESULTATS BRUTS

Antibiogramme Thomas Antibiogramme Jean Antibiogramme Côme
Diamètre auréole = 18-26 mm Diamètre auréole = 11-15 mm Diamètre auréole = 7-8 mm

L'EXPLOITATION GRAPHIQUE DES RESULTATS

LES CONCLUSIONS

  • Un traitement utilisant l’antibiotique X est adapté dans le cas de Thomas (CMI inférieure à la concentration critique inférieure) puisque « la concentration de l’antibiotique dans l'organisme sera toujours suffisante pour tuer les bactéries ».
  • Un traitement utilisant l’antibiotique X n’est pas adapté dans le cas de Jean (CMI comprise entre c et C) puisque dans son cas « la CMI correspond à une situation où la concentration est tantôt suffisante pour tuer les bactéries, tantôt insuffisante »
  • Un traitement utilisant l’antibiotique X n’est pas adapté dans le cas de Côme (CMI supérieure à C)  puisque « la bactérie est résistante à l'antibiotique quand la CMI est supérieure à la concentration critique supérieure. Concrètement, la dose nécessaire pour tuer les bactéries est bien trop élevée pour être supportée chez l'homme sans effets secondaires importants. Cet antibiotique ne peut pas être utilisé pour traiter une infection ».