Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Géosciences / Temps géologiques / datation isotopique / comprendre / Histoire de la radioactivité

Histoire de la radioactivité

 

Nous sommes en 1896. Les rayons X ont été découverts par le physicien allemand Wilhelm Röntgen et de nombreux chercheurs étudient les propriétés de divers sels métalliques. Le physicien français Henri Becquerel, spécialiste des cristaux fluorescents, étudie les sels d'uranium. Ces sels, une fois exposés à la lumière du Soleil, réémettent de la lumière visible. En mars, Le temps étant couvert, il range ses échantillons dans un tiroir où se trouvent des plaques photographiques vierges protégées de papier noir. Quelques jours plus tard, il développe ces plaques et s'aperçoit qu'elles sont impressionnées. Le sel d'uranium a donc la propriété d'émettre spontanément un rayonnement pénétrant. Le 18 mai, il annonce à l'Académie la découverte d'un nouveau rayonnement spontané issu de l'uranium et capable de traverser la matière : " les rayons uraniques".

 

becquerel.jpg

Henri Becquerel

1898 : Marie Curie commence sa thèse de doctorat sur les rayons uraniques. Elle examine un grand nombre de composés chimiques et découvre que l'émission de rayons uraniques n'est pas un phénomène uniquement lié à l'uranium. Elle en déduit que les substances examinées contiennent un élement chimique inconnu encore plus actif que l'uranium. En juillet 1898, Marie Curie et son mari Pierre, qui s'est joint à ses recherches, découvrent le polonium. Le nom est choisi en hommage à la patrie de Marie. En décembre, après avoir traité plus de huit tonnes de pechblende (minerai d'uranium), ils découvrent le radium. Marie Curie invente alors le terme de radioactivité.

 

curie.jpg

Pierre et Marie Curie

En 1899, le physicien britannique Ernest Rutherford découvre que rayons sont constitués de particules chargés positivement appelée rayons alpha.jpg, de particules chargés négativement (rayons beta.jpg) et de rayons très énergétiques non chargés de même nature que la lumière et les rayons X (les rayons gamma.jpg). Il met alors en évidence la transmutation des éléments. Le rêve des alchimistes devient réalité : la radioactivité transforme les atomes qui changent alors d'élément.

 

rutherford.jpg

Ernest Rutherford

En 1934, Irène et Frédéric Joliot-Curie découvrent la radioactivité artificielle.

 

fleche.gif Retour