Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL
Vous êtes ici : Accueil / Thématiques / Géosciences / Crises et Limites / Crétacé-Paléocène / Comprendre / La flore de Castle Rock

La flore de Castle Rock

Une forêt tropicale humide, il y a  64,1 millions d'années au colorado ?

 

Depuis 1994, le Dr Kirk Johnson, conservateur du muséum de paléontologie de Denver ( DMNS ) et son équipe étudie la forêt fossile de Castle Rock.  D’après ces études, il y a 64,1 millions d'années une forêt tropicale était florissante en ce lieu avec notamment une abondance importante d'espèces de plantes. En comparaison à d'autres forêts tropicales humides, il y a un plus grand nombre d'espèces.

 

castlerockcastlerock

Représentation de la forêt de Castel Rock

(sur le site de Castel Rock)

 

    * La diversité était donc très importante plus de 100 espèces, dont de nombreuses espèces inconnues des scientifiques.

    * Pour voir la richesse de cette flore.

 

La taille exceptionnellement importante de la surface des feuilles trouvées ici (jusqu'à 1280 cm2) indiquent de grandes quantités de précipitations : 225 cm de précipitations en moyenne annuelle.
  Comment expliquer une telle diversité seulement 1, 4 millions d’années après la crise ?

  Dans l’hypothèse ou la crise KT touche tous les êtres vivants, les végétaux eux aussi disparaissent. Immédiatement après la crise dans le Montana (ouest des USA) par exemple des plantes comme les fougères semblent avoir rebondies en raison de leur capacité à survivre dans des environnements difficiles (obscurité) et sur sols acides qui étaient présents suivant l’événement, c’est ce que les scientifiques nomment : le "pic de fougères", car les fougères représentaient alors la grande majorité des espèces de plantes. Puis au cours du temps, d'autres plantes se sont développé et la flore a évolué.

Mais cette évolution est lente et pour arriver à la diversité végétale de Castle Rock composée essentiellement de dicotylédones. Les spécialistes estiment qu’il faut des millions d'années, le chiffre le plus souvent donné est 10 millions d’années.


Bibliographie :

Site  :le site de Castel Rock