Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL

Coupe géologique

Par hpeschard — Dernière modification 08/02/2016 12:11

Les coupes géologiques permettent de montrer la structure en profondeur. Elles sont réalisées à partir de la carte géologique interprétative, perpendiculairement aux principales structures. S'il y a plusieurs secteurs sur la carte ayant une structure reparquable (faille, chevauchement, plis...) il convient de faire plusieurs coupes.

Règles à respecter :

  • les coupes sont réalisées dans un premier temps sur du papier millimétré puis au propre sur du papier calque à l'aide d'un stylo noir très fin
  • au dessus de la coupe, indiquer un titre et sous ce titre, l'échelle
  • en haut à droite, dessiner un  rectangle représentant la carte géologique. Indiquer dans ce rectangle la principale localité ainsi que le trait de coupe.
  • à l'aplomb des principaux sommets, rivières ou localités, indiquer leur nom
  • sous la coupe, indiquer l'échelle verticale et horizontale à l'aide de 2 flèches perpendiculaires de 1 cm chacune
  • sous l'échelle, indiquer la légende des figurés choisis. Il convient d'organiser sa légende dans l'ordre chronologique de l'âge des formations.
  • il existe un certain nombre de figurés "types" qu'il convient d'utiliser (cf figure 1)

fig 1 : Exemples de figurés

  • l'échelle de la coupe doit être celle de la carte géologique;
  • l'échelle verticale doit être la même que l'échelle horizontale;
  • les figurés des couches géologiques doivent être parallèles aux structures. Aucun figuré ne doit être horizontal sauf si la couche l'est (cf figure 2).

 

                  

                        fig 2 : Exemples de dessins de figurés

 

Procédure:

  • Dessin du trait de coupe sur la carte, perpendiculairement aux principales structures comme précisé ci-dessus (cf figure 3).

fig 3 : Parcelle du Col du Cucheron

  • Réalisation du profil toppographique. Pour cela, il faut repérer le point le plus bas et le point le plus haut afin de représenter l'échelle verticale de part et d'autre de la coupe. Il faut également repérer les éléments importants de ma topographie: sommets, vallées, falaises, cours d'eau... Les coubes de niveau sont ensuite reportées sous forme de points. Ces points sont ensuite reliés, le profil est alors constitué (cf figures 4 et 5).

           

   fig 4 : Altitudes reportées sous forme de points                                                                                                                                                               fig 5 : Points reliés, création du profil topographique

 

  • Repérer les accidents tectoniques (failles, chevauchements, ... ) et les figurer (cf figure 6).

   fig 6 : Représentation de la faille

  • Indiquer les limites de couches avec les amorces de pendage puis dessiner les formations géologiques (cf figures 7 et 8)

                 

    fig 7 : Amorce des couches géologiques sur le profil                                                                                                                                                              fig 8 : Dessin des couches géologiques

 

  • Dessin des figurés, représentation de la légende, mise en page de la coupe (cf figure 9)

fig 9 : Coupe géologique de la carte du Col de Cucheron au 10 000ème

 

A savoir :

  • Lorsque les courbes de niveau sont concentriques  et que l'altitude croît, cela représente un sommet.
  • Si les contours géologiques sont parallèles aux courbes de niveau, cela signifie que les couches sont horizontales. On parle de structure tabulaire.
  • Si un contour géologique recoupe un autre contour, alors il y a une discordance entre les 2 formations
  • Une faille doit être tracée verticale sur une coupe uniquement si sont tracé est rectiligne sur la carte. .