Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Plateforme - ACCES
Navigation

Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
logo UDL
Logo Auvergne-Rhone-Alpes
logo UNISCIEL

La 4ième

Par jesteban — Dernière modification 05/02/2016 12:54

L’ACTIVITÉ INTERNE DU GLOBE


Intentions


            Cette partie du programme de la classe de quatrième a pour but d’étudier les manifestations de l’activité interne de la Terre (les séismes et le volcanisme). Les bases scientifiques ainsi acquises permettent une première approche de la tectonique des plaques. Les élèves sont sensibilisés à l’idée de risque géologique ainsi qu’aux moyens et techniques visant à en limiter les conséquences.

Le volcanisme et les roches volcaniques


            L’étude du volcanisme est abordée en comparant les deux  types d’éruption volcanique ainsi que les types de produits émis. Le refroidissement de ces produits conduit à la formation de l’édifice volcanique.

IMG_2906copie.jpg  Saint-Romain Le Puy

        Il s’agit de montrer également que le magma a une origine profonde. Le magma est défini comme de la matière minérale en fusion ; c’est un liquide contenant des éléments solides et des gaz. On réservera le terme de lave aux coulées observables en surface et donc en première approximation à un magma dégazé.

                                                                                           Orgues.jpg  Chenereilles


            Le choix des roches volcaniques étudiées est fondé sur les  exemples d’éruptions volcaniques présentées auparavant, on s’en tient donc à une étude simple de deux roches. Un cristal est défini comme un solide dans lequel la matière est arrangée de façon ordonnée (contrairement au verre) ; un minéral est un solide de composition homogène doté de caractéristiques permettant de le reconnaître et de le nommer. Dans un souci de simplicité, il est intéressant d’utiliser le terme de « grain » pour désigner les éléments homogènes constitutifs d’une roche, visibles à l’oeil nu. Lors de la description des roches volcaniques à l’oeil nu, l’objectif n’est pas d’identifier les minéraux mais seulement d’illustrer la diversité des roches.

       basalte Basalte à olivine ( Chenereilles)

La répartition mondiale des séismes et du volcanisme

            L’objectif de cette partie est de construire un premier modèle de la tectonique des plaques, modèle qui sera repris
et enrichi au lycée en section scientifique.
            La connaissance de la mobilité des plaques au niveau des différentes zones actives de la planète doit être établie à
partir de l’exploitation et de la mise en relation de faits scientifiques, ce qui fonde l’actuelle théorie de la tectonique des plaques.

 

retour au sommaire