Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Classe numérique / Classes hybrides et inversées / Physique-Chimie / Exemple de Classe inversée en Terminale

Exemple de Classe inversée en Terminale

Voici l'exemple de la pratique de classe inversée en terminale scientifique pour les cours de physique chimie au lycée Charlie Chaplin à Décines.

 

 

 

Descriptif:

Exemple d’une classe de terminale scientifique en physique chimie. C'est une expérimentation article 34 dont le titre est: classe inversée en terminale pour améliorer la réussite des élèves.

 

Introduction :

 

La pratique de la classe inversée est très simple: le cours devient le travail à la maison, les élèves suivent et prennent le cours chez eux ou au centre de documentation (CDI) à partir de document, ici des vidéos, réalisées par le professeur.

Voir également le site regroupant les vidéos.

 

L’idée est venue du fait que certains élèves n’arrivent pas à faire leurs exercices chez eux et par conséquent il ne travaillent et ne progressent  pas suffisamment.

 

Lors des séances en classe les élèves posent des questions sur les parties du cours qu'ils n'ont pas compris et ils font des exercices en petits groupes. Dans ces groupes les élèves peuvent s’entraider pour résoudre les exercices. Ils peuvent aussi appeler le professeur. Ils sont en binôme, voire au maximum par trois. Si le groupe est plus grand l’efficacité diminue et les élèves se déconcentrent facilement.

Dans la classe

 

Les cours se font donc exclusivement à la maison et les exercices en classe d'où le nom de classe inversée. Le professeur peut alors mieux suivre et aider les élèves.

 

La classe inversée peut être adaptée différemment  suivant le professeur, les élèves et le type de classe. Chacun peu modifier sa pratique de classe inversée pour améliorer son efficacité dans l’acquisition des compétences  des élèves.

L’exemple décrit dans cet article est celui d’une classe de terminale scientifique en physique chimie.

 

L’inversion s’est faite en février 2012. Pour l’année 2013-2014, cette classe inversée est devenue une expérimentation article 34. Le but étant d’évaluer le mieux possible l’impact sur les élèves, le professeur et l’établissement.

 
 

Structure des vidéos :

 

Chaque vidéo dure quelques minutes. Elles sont structurées par chapitre et chacune correspond en général à un paragraphe.  La vidéo représente le tableau du professeur (comme lors d’un cours) avec les commentaires audio du professeur. Elles peuvent intégrer des vidéos d’expérience ou des images de montages de travaux pratiques. Les vidéos peuvent être vues sur n’importe quel support informatique (ordinateur, tablette, smartphone…)

Exemple de vidéo

 
 

Déroulement sur un chapitre (environ une semaine) :

 

Dans la semaine les élèves ont deux heures de travaux pratiques dont la structure reste inchangée et trois heures d’enseignement en classe entière avec leur professeur. 

Dans un premier temps, le professeur demande aux élèves de visionner les vidéos et de reprendre leur cours. Une semaine de délai est donnée aux élèves pour reprendre le cours.

A la maison

 

Chez eux, ou au CDI, les élèves recopient leur cours comme si il étaient face au professeur en classe.

Lorsqu’ils écrivent leur cours, ils doivent également noter les questions ou les parties qu’ils ne comprennent pas dans le chapitre.

 
 
 

Ensuite, en séance, ils montrent le cours qu’il ont repris au professeur, ils posent les questions sur ce qu’ils n’ont pas compris. Ensuite, le professeur donne une série d’exercices sur le cours. Les élèves se mettent alors en petit groupe. Pour résoudre les exercices. Le professeur vérifie l’avancement de leurs travaux, il aide les élèves qui ont des difficultés.  Comme les élèves sont en binôme, ils s’entraident également. Les élèves s’entraident.

Lors d’une dernière séance sur le chapitre, le professeur donne un test simple pour vérifier si les élèves ont compris.

 
 

Perspectives d’évolution :

 

Beaucoup de sites permettent de créer des quizz (voir les autres présentation de classes inversées) et des tests pour que l’élève puisse s’évaluer en ligne. L’étape suivant sera de mettre en place ces quizz.

 
 

Quelques statistiques sur la première année :

1) Avis global
 
 Sondage 1
 
 
 
2) Temps de travail
 
Sondage 2
 

Globalement la classe inversée engendre plus de travail à la maison (3à minutes voir une heure de plus par semaine.

 
3) Partie Technique
sondage 3 Sondage 4
 

4) Possibilité d’extention aux autres disciplines.

Sondage 5 
 
 

Avis d’élèves (classe 2012-2013) :

 
 

« Points positifs: le travail collectif: les personnes ayant un meilleur niveau que le notre peuvent nous expliquer. Il s'agit également d'une explication autre que le professeur, avec des termes différents. La présence du professeur: sa présence nous permet d'avoir des réponses à nos interrogations et nos incompréhensions directement (contrairement à la classe non inversée: quand nous bloquions sur une question, nous ne pouvions souvent pas terminer l'exercice). Mais nous faisons moins d'exercices que le nombre habituel (chez nous). »

 

« Faire les exercices en cours est une bonne idées surtout en petit groupe car nous pouvons nous aider mutuellement et nous pouvons poser nos questions au professeur directement. »

 

« …On acquiert donc une certaine autonomie et aider les autres à comprendre leurs points faible permet de tester ses acquis et donc par la suite de se situer pour ainsi organiser ses futures révisions. »