Enseigner les Sciences de la nature

logo ensl   Logo du ministère de l'éducation
logo CIRI logo Immuniser Lyon
logo LBMC logo Musée Mérieux
Logo Inserm igfl igfl logo CREATIS
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo geo 3d
Logo de Lyon 1 logo lgltpe 
Logo du Museum national des histoires naturelles
Logo du musée de Confluences
logo LBMC
logo LBMC
logos composé logo COP In My City logo Investissement d'avenirLogo du musée de Confluences
logo Météo France Logo du musée de Confluences
logo EVSlogo Grand Lyon
Vous êtes ici : Accueil / Se former / FormaSciences / Formasciences 2013 / Les Conférences de FormaSciences 2013

Les Conférences de FormaSciences 2013

Trois conférences le matin, à l'Ifé/ENS de Lyon.

Résumés

 

« Reconstruction d'image en astronomie et applications à d'autres domaines comme l'imagerie bio-médicale »
par Éric THIEBAUT (Centre de Recherche Astrophysique de Lyon)

 

Voir la conférence en ligne

 

En astronomie, les observations ne prennent pas toujours la forme d'images faciles à interpréter et, même lorsque les instruments fournissent directement des images, le flou et le bruit empêchent de discerner les détails les plus fins. Le traitement du signal fourni les outils méthodologiques pour reconstruire des images à partir des observables ou améliorer aux mieux la qualité des images observées. De la généralité de ce genre d'approche découle nombre d'applications en astronomie mais aussi en imagerie bio-médicale. J'illustrerai ceci à travers plusieurs exemples comme la déconvolution d'images hyper-spectrales, la déconvolution aveugle en imagerie du vivant, la reconstruction d'image en interférométrie optique et en tomographie.

 

« Imagerie satellitaire et géodésie spatiale : de nouvelles données et techniques pour l'étude du cycle sismique des grandes failles actives »
par Cécile LASSERRE (Institut des Sciences de la Terre, Grenoble)

 

Voir la conférence en ligne


L'un des grands enjeux en géophysique est d'observer et de comprendre comment une faille active se comporte au cours d'un "cycle sismique" (avant/pendant/après un séisme) et d'un cycle sismique à l'autre. Ceci passe notamment par la mesure et la modélisation des déformations du sol associées au fonctionnement des failles. Nous montrerons l'apport et l'évolution des techniques de télédétection pour la mesure de telles déformations. Nous mettrons plus particulièrement l'accent sur l'imagerie satellitaire optique et radar et la géodésie spatiale, dont la résolution spatiale et temporelle ne cesse de s'améliorer, permettant de détecter des déplacements du sol de faible amplitude, parfois transitoires, mais non négligeables dans le bilan de glissement et d’énergie dans le cycle sismique.

 

« La microscopie électronique avancée pour étudier la matière solide à l'échelle atomique »
par Thierry EPICIER (Laboratoire "Matériaux : Ingénierie et Sciences", INSA de Lyon et laboratoire "Institut de recherches sur la catalyse et l'environnement de Lyon", Université Lyon I – CNRS)

 

La matière est constituée d’atomes, nous le savons tous. Mais peut-on les voir, en ‘direct live’ ? Les voir avec une méthode de microscopie directe, où ces atomes apparaitront sur une image comme les visages apparaissent sur nos photographies ? Peut-on également les voir en 3 dimensions ? Peut-on voir des atomes isolés ? De nombreuses techniques scientifiques permettent d’obtenir des informations sur la matière à l’échelle atomique, mais peu d’entre elles offrent cette possibilité dans l’espace direct. La microscopie électronique en transmission (MET) est l’une d’entre elles ; nous illustrerons les performances des instruments les plus récents, notamment ceux dotés de correcteurs d’aberrations optiques permettant une résolution meilleure que l’Angström (0.1 nm).

 

Voir aussi les ateliers et visites de laboratoire

 

Page d'accueil de FormaSciences 2013